Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôt sur le revenu: comment opter pour la déduction des frais réels
Dernière mise à jour le : 05/06/2020

crédit photo : Matej Kastelic/Shutterstock / Matej Kastelic

crédit photo : Matej Kastelic/Shutterstock / Matej Kastelic

Par défaut, l'administration fiscale applique une déduction forfaitaire de 10 % sur le montant de vos salaires imposables. Toutefois, vous pouvez demander à déduire vos frais professionnels réels si vous estimez ce calcul plus favorable. Dans ce cas, les dépenses en question doivent répondre à certains critères.

La déduction des frais réels peut être avantageuse

Dans le cadre de la déclaration de vos revenus, l'administration fiscale applique par défaut une déduction forfaitaire de 10 % sur vos salaires pour tenir compte de vos frais professionnels. Toutefois, vous avez la possibilité d'opter pour la déduction de vos frais réels si vous estimez ce calcul plus favorable.

Ainsi, si vos frais dépassent 10 % de vos revenus ou le plafond de la déduction forfaitaire (12.627 € en 2019), il peut être avantageux de déduire leur montant réel pour faire baisser votre revenu imposable et donc votre Impôt sur le Revenu (IR).

Les dépenses déductibles doivent respecter certains critères

Les dépenses sont déductibles si elles sont:

  • Réalisées dans le seul but d'acquérir ou conserver vos revenus professionnels.
  • Rendues nécessaires par votre activité salariée.
  • Payées au cours de l'année durant laquelle vos revenus ont été perçus.
  • Justifiées. 

En général, il s'agit des frais de transport (domicile - lieu de travail), des repas, des déplacements professionnels, des frais de formation et des équipements professionnels.

A savoir

Les justificatifs de vos frais déclarés au réel doivent en outre être conservés pendant les trois années civiles suivant celle de l'encaissement de vos salaires.

Le cas des dépenses de véhicule

Si vous utilisez votre véhicule pour des besoins professionnels, vous pouvez considérer le nombre de kilomètres parcourus pour déterminer la quote-part de frais à déduire (par exemple, 2.000 km liés à votre travail sur 5.000 km parcourus, soit 40 %). Ce pourcentage doit ensuite être appliqué à toutes les dépenses liées à l'utilisation du véhicule (entretien, essence, assurance...). Une autre méthode consiste à utiliser le barème kilométrique de l'administration fiscale, lequel intègre l'ensemble de ces frais.

La démarche à suivre pour déduire les frais réels

Pour choisir la déduction des frais réels, vous devez inscrire le montant de ces frais dans les cases 1AK à 1DK (selon les membres du foyer fiscal) de votre déclaration de revenus. Dans le même temps, il faut joindre une liste détaillée des frais réels en précisant leur nature et leur montant.

En outre, vous devez ajouter à vos salaires imposables la totalité des remboursements pour frais d'emploi versés par votre employeur. Cette obligation a pour effet de gonfler votre revenu imposable et donc votre imposition. Ainsi, même lorsque vos frais réels sont supérieurs à la déduction forfaitaire de 10 %, cette dernière peut malgré tout être plus attractive. Il est nécessaire d'opérer un calcul comparatif pour choisir la déduction la plus intéressante.

A noter

En cas de déduction des frais réels, les cotisations syndicales sont déductibles sans limitation. Cependant, elles ne peuvent plus donner lieu au crédit d'impôt s'élevant à 66 % de leur montant.  

La déduction des frais réels se fait directement dans votre déclaration de revenus. Si vous avez beaucoup de dépenses professionnelles, ce calcul peut être avantageux sur le plan fiscal.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer