1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faites des économies avec le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)
Dernière mise à jour le : 23/10/2019

Marin de Espinosa/Shutterstock / Marin de Espinosa

Certaines dépenses destinées à améliorer la qualité énergétique de votre logement vous permettent de bénéficier du Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE). Plusieurs conditions doivent être respectées.

Le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE)

Le Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE) vous permet de déduire de votre Impôt sur le revenu jusqu'à 30 % de vos dépenses destinées à améliorer la performance énergétique de votre logement.  

Pour bénéficier du CITE, les travaux doivent concerner votre résidence principale. Celle-ci doit avoir été construite depuis au moins deux ans. Par ailleurs, vous devez obligatoirement faire appel à une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garante de l'Environnement). 

Le montant du crédit d'impôt est plafonné à 8.000 € pour une personne seule, veuve ou divorcée et à 16.000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge et s'apprécie sur une période de cinq années consécutives.  

A savoir

Si le montant du crédit d'impôt dépasse celui de l'impôt dû, l'excédent vous sera restitué.

Le CITE se cumule avec les taux réduits de TVA. 

Tous les justificatifs doivent être conservés en cas de contrôle de l'administration. Les dépenses éligibles doivent être déclarées avec vos revenus avec le formulaire annexe 2042 RICI (rubrique «Dépenses pour la transition énergétique dans l'habitation principale»). 

Les travaux concernés par le CITE

Les travaux concernés sont de différents ordres:

  • Installation d'une chaudière à condensation répondant à la définition des chaudières à haute performance énergétique.
  • Installation d'une chaudière à micro-cogénération gaz et d'appareil de régulation du chauffage.
  • Appareils de régulation et de programmation du chauffage (immeuble collectif et maison individuelle).
  • Dépenses liées à l'isolation thermique des parois opaques, d'équipement de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire ou hydraulique (sous condition de ressources).
  • Installation de système de fourniture d'électricité fonctionnant à l'énergie hydraulique ou biomasse, de pompe à chaleur sous certaines conditions, d'équipement de raccordement à un réseau de chaleur,
  • Dépenses de diagnostic de performance énergétique ou d'audit,
  • Dépenses liées à la mise en place de borne de recharge de véhicules électriques,
  • La dépose d'une cuve à fioul.

Le CITE va disparaître au 1er janvier 2020. Il va être remplacé par un nouveau dispositif dont les détails sont encore à définir. Celui-ci devrait prendre la forme d'une aide directe tandis que les ménages les plus aisés en seraient exclus.

Calculez le montant votre crédit immobilier

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer