Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Comment rédiger un testament (authentique, olographe ou mystique)
Dernière mise à jour le : 07/05/2021

Chacun d’entre nous peut rédiger un testament pour faire connaître ses dernières volontés crédit photo : Burdun Iliya/Shutterstock / Burdun Iliya

Chacun d’entre nous peut rédiger un testament pour faire connaître ses dernières volontés crédit photo : Burdun Iliya/Shutterstock / Burdun Iliya

Chacun d’entre nous peut rédiger un testament pour faire connaître ses dernières volontés. Il en existe de plusieurs sortes : olographe, authentique et mystique. Son contenu doit être aussi détaillé que possible pour respecter vos souhaits et éviter les contentieux. Vos legs sont limités par les droits de vos héritiers réservataires.

Sommaire:

  • Les différentes formes de testament
  • Avant la rédaction d’un testament
  • La rédaction du testament

Les différentes formes de testament

Il existe plusieurs formes de testament. Toutes ont la même valeur juridique et le même but: faire respecter vos dernières volontés.

Le testament olographe est le plus courant. Vous le rédigez seul, à la main (l’utilisation d’un ordinateur n’est pas possible). Vous pouvez le conserver n’importe où (à votre domicile, à celui d’un proche, dans le coffre d’une banque...). Vous pouvez également le déposer chez un notaire. Ce dernier se charge alors de l’inscrire au Fichier Central des Dispositions des Dernières Volontés ( FCDDV ).

Le testament authentique est rédigé devant deux notaires ou devant un notaire en présence de deux témoins. Les deux témoins ne doivent pas faire partie de vos héritiers ou de leur famille. Par ailleurs, deux époux ne peuvent être témoins pour le même testament. Si vous n’êtes pas en mesure d’écrire vous-même votre testament, vous dictez vos dernières volontés au notaire qui se charge de le rédiger. Un testament authentique est obligatoirement conservé chez le notaire. Il est également enregistré au FCDDV.

Le testament mystique est rédigé par vous-même (il est donc olographe). Puis vous le remettez, clos et cacheté, à un notaire devant deux témoins. Ce dernier dresse un acte de suscription. Là encore, les deux témoins ne doivent pas faire partie de vos héritiers ou de leur famille. Par ailleurs, deux époux ne peuvent être témoins pour le même testament. Un testament mystique est obligatoirement conservé chez le notaire. Il est également enregistré au FCDDV.

A savoir

Un testament ne peut concerner qu’une seule personne. Si vous êtes en couple, vous devez rédiger deux testaments. Tout testament «conjonctif» est juridiquement nul.

Avant la rédaction d’un testament

Le testament n’est pas un acte à prendre à la légère. Avant de rédiger votre testament, vous devez vous poser deux questions:

  • Avez-vous des héritiers réservataires? Si la réponse est «non», vous avez toute liberté pour agir selon vos souhaits. Si la réponse est «oui», vos legs sont limités par la quotité disponible. En effet, vous ne pouvez pas déshériter vos héritiers réservataires: la réserve héréditaire à laquelle ils ont droit leur reviendra, même si vous ne le souhaitez pas.
  • Quelles sortes de legs voulez-vous faire? Le legs «universel» concerne l’intégralité de vos biens. Le legs «à titre universel» concerne une partie de tous vos biens. Le legs «particulier» concerne un bien particulier destiné à une personne particulière. Les legs mentionnés dans votre testament doivent respecter les droits des héritiers réservataires, s’ils existent.

La rédaction du testament

Généralement, un testament commence par «Ceci est mon testament». Toutefois, ce n’est pas une obligation. Voici quelques conseils de rédaction:

  • Utilisez des termes simples ne pouvant prêter à confusion.
  • Désignez les objets et les biens de façon précise et détaillée.
  • Indiquez si vous léguez ces biens et ces objets en pleine propriété ou si seul l’usufruit est concerné.
  • Mentionnez l’identité complète (nom, prénoms, date de naissance, lieu de naissance, adresse) de la ou les personnes recevant votre ou vos legs.
  • Ecrivez «Je révoque toutes dispositions antérieures» si vous avez établi un testament auparavant, devenu dès lors sans objet.
  • N’oubliez pas de dater et de signer votre testament.

A savoir

En choisissant de rédiger un testament authentique, vous bénéficiez de l’expertise du notaire.

Pour exprimer vos dernières volontés, vous pouvez rédiger un testament. Il peut être authentique, olographe ou mystique. Certaines mentions sont obligatoires. Soyez précis dans sa rédaction et n’agissez pas dans la précipitation. Il est préférable de le déposer chez un notaire.

Annonces immobilières