1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment créer une SCI
Dernière mise à jour le : 24/10/2018

Mr.Whiskey/Shutterstock / Mr.Whiskey

Pour créer une SCI, vous devez accomplir plusieurs formalités après avoir rédigé les statuts de la société. Ces démarches sont nécessaires pour permettre son bon fonctionnement. Ainsi, vous devez publier un avis de constitution et demander l'immatriculation de la SCI.

Le gérant de la SCI

Le gérant est désigné dans les statuts ou nommé par les associés. Il peut être choisi parmi ces derniers. Toutefois, ce n'est pas une obligation. Le gérant est responsable de la gestion courante de la société et notamment des formalités de création. 

A noter

Le gérant peut être rémunéré. Toutefois, son revenu sera soumis au régime des non-salariés s'il est associé.

La publication d'un avis de constitution

Un avis de constitution de la SCI doit être publié dans un journal d'annonces légales paraissant dans la région où est situé le siège de la société. Il n'existe pas de délai précis pour réaliser cette formalité. Ainsi, la publication doit avoir lieu «au plus tôt» après la rédaction des statuts.  

L'avis doit mentionner la date de signature des statuts, le nom de la société, sa forme (SCI), le montant du capital social, la valeur nominal des parts, l'adresse du siège social, l'objet de la société, sa durée, le nom du gérant et le tribunal de commerce où sera immatriculée la société. 

A noter

La publication d'un avis de création de SCI dans un journal d'annonces légales coûte entre 100 € et 300 €. Le prix dépend du nombre de mots. 

Pensez aussi à choisir le régime fiscal de la SCI

Par défaut, la SCI est «transparente» fiscalement. Chaque associé est imposé directement au titre de l'Impôt sur le Revenu sur les bénéfices de la société à hauteur de sa participation. Toutefois, une SCI peut opter pour l'Impôt sur les Sociétés. Si vous souhaitez activer une telle option (irrévocable), ne tardez pas.

L'immatriculation de la SCI

Dans un délai d'un mois, vous devez ensuite immatriculer votre SCI au Registre du commerce et des sociétés (RCS). Cette étape se fait auprès du greffe du Tribunal de Commerce qui. Vous pouvez obtenir les coordonnées du tribunal compétent sur le site Internet justice.gouv

La démarche doit être faite par le gérant (ou à défaut par une personne ayant un pouvoir signé par les associés). Il doit déposer deux exemplaires des statuts, un exemplaire du journal d'annonces légales où figure l'avis de constitution, l'acte de nomination du gérant s'il n'est pas désigné dans les statuts, une attestation de non-condamnation du gérant, une photocopie de sa carte d'identité ou de son passeport et le document relatif aux bénéficiaires effectifs. Le dépôt coûte environ 100 €. En retour, vous obtenez un numéro d'immatriculation. Si les statuts ont été dressés par acte authentique, le notaire accomplit toutes ces formalités. 

A savoir

Il est possible de procéder à l'immatriculation d'une SCI en ligne. Pour cela, il faut créer un compte ici.

Les formalités constituent l'acte de naissance de la SCI. Si elles ne sont pas effectuées selon les règles, la société n'existe pas.

Calculez les mensualités de votre crédit immobilier

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer