1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ce que les jeunes adultes devraient faire pour préparer leur retraite
Café de la Bourse21/05/2019 à 08:20

Ce que les jeunes adultes devraient faire pour préparer leur retraite

Penser à la retraite

Penser au financement de sa retraite constitue le premier pas pour la préparer. Malheureusement, pour les jeunes actifs, cela ne représente ni le projet le plus excitant ni le plus abouti, l'échéance étant très lointaine. Ils lui préfèrent donc le financement des vacances et bien sûr celui de l'achat de la résidence principale.

Pourtant, toutes les études récentes et notamment l'étude 2018 « Les Français et les grandes dépenses de la vie » réalisée par OpinionWay pour Lyxor Asset Management indiquent que les Français considèrent comme difficile le financement de leur retraite et ne comptent que sur eux-mêmes pour y parvenir. 31 % seulement considèrent que le système de retraite garantira au plus grand nombre une retraite décente. Malgré ces chiffres, le financement de la retraite semble très éloigné pour les jeunes actifs qui ne s'y consacrent guère. À tort !

Mettre de côté tous les mois

Envisager le financement de sa retraite est donc la première étape, la seconde est l'épargne régulière qui doit devenir un réflexe. Il convient en effet de mettre tous les mois des sous de côté, spécifiquement destinés à financer la retraite. Il peut alors être opportun de mettre en place un virement permanent vers le support d'épargne ou de placement choisi, au début du mois, lorsque la paye a été reçue et que le compte courant est encore bien garni. Et tant pis si la somme vous semble dérisoire. Être en mesure de mettre de côté même une petite partie de son salaire depuis sa jeunesse peut faire la différence.

Investir et réinvestir sur des actifs diversifiés

Cette épargne constituée tous les mois doit être dirigée vers un placement adéquat. En aucun cas il ne faudra laisser ses sous dormir sur des placements qui ne rapportent rien. Pour cela, il convient de veiller à une bonne répartition de ses avoirs entre placements à capital garantis et actifs risqués et plus rémunérateurs comme par exemples des actions ou des parts de fonds ou de SCPI. Et surtout, il conviendra de prendre l'habitude de réinvestir systématiquement les intérêts, les bénéfices engendrant des bénéfices. En exploitant la force de l'intérêt composé, même si l'investissement initial est minime, les sommes détenues au moment de la retraite seront-elles relativement importantes si l'investissement a été suffisamment précoce et de ce fait la durée d'investissement suffisamment longue.

Prenons un exemple : X et Y ont le même âge.

X investit 15 000 euros à 25 ans, avec un taux d'intérêt de 5,5 % par an. Supposons pour la démonstration que ce taux d'intérêt soit constant et que les intérêts sont capitalisés chaque année. Lorsque X aura 60 ans, il aura 103 081 euros.

Y lui n'investit qu'à 35 ans. Il place lui aussi 15 000 euros sur un placement rapportant aussi 5,5 % par an et réinvestit aussi tous les ans ses intérêts. À 60 ans, il aura 60 347 euros.

X a donc 42 734 euros de plus en ayant investi 10 ans plus tôt !

Autre avantage de l'investissement sur un horizon d'investissement très long : le risque est lissé grâce notamment à des investissements réalisés de façon régulière. Le fait de disposer de 25 ou 35 ans permet de ne pas avoir à trop se soucier de la volatilité des marchés à court terme.

Profiter des supports adaptés

Enfin, il conviendra de se positionner sur des enveloppes adaptées et ceux qui peuvent en bénéficier auront tout intérêt à tirer parti des produits qui offrent un abondement de l'employeur comme le Plan d'Epargne Retraite Collectif ou PERCO et les contrats « article 83 ». L'intéressement de l'employeur est d'ailleurs facilité avec la loi Pacte avec notamment l'instauration d'accords types d'intéressement et de participation négociés au niveau de la branche et adaptés au secteur d'activité. Notez aussi que la loi Pacte facilite la portabilité de l'épargne retraite afin que le placement choisi soit alimenté tout au long de la vie active du travailleur, peu importe sa situation professionnelle et les changements qui pourraient intervenir.

Il sera aussi judicieux d'investir pour sa retraite sur des enveloppes qui permettent de bénéficier d'avantages fiscaux comme le Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP) pour lequel les versements sont déductibles du revenu net imposable (dans la limite d'un certain plafond). Les travailleurs non-salariés peuvent eux opter pour un contrat Madelin sur lequel les cotisations versées au titre de l'assurance vieillesse sont déductibles des bénéfices imposables (dans la limite d'un certain plafond). Attention, l'ensemble de ces placements sont bloqués jusqu'au départ en retraite, sauf cas exceptionnels (invalidité, surendettement, décès du conjoint, etc.). Notez aussi que la loi Pacte prévoit la création d'un nouveau placement : le PER (Plan d'Epargne Retraite), né de la fusion du PERP et du dispositif Madelin.

Ajoutons que le classique contrat d'assurance-vie qui permet d'investir sur un fonds euros garanti en capital ainsi que sur des unités de compte plus risquées et plus rémunératrices est également un placement à sérieusement envisager. Avec sa fiscalité avantageuse (dont notamment une taxation à 24,7 % pour les contrats de plus de 8 ans dont le détenteur ne détient pas plus de 150 000 euros en assurance-vie) et sa grande souplesse, l'assurance-vie est un support très adapté pour les jeunes actifs qui veulent préparer leur retraite.

Louis Yang (Café de la Bourse)

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • clpsch06
    18 mai14:41

    Sur un CTO investi uniquement en opcvm, que l'on gère soi-même, on doit faire beaucoup mieux. Viser à MT est LT le double et même deux chiffres est tout à fait réaliste.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer