Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Idée de sortie: l’exposition Botticelli au musée Jacquemart-André
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag03/10/2021 à 08:30
Temps de lecture: 3 min

Les Vénus peintes par Botticelli vous accueillent au musée Jacquemart-André crédit photo : Getty images

Les Vénus peintes par Botticelli vous accueillent au musée Jacquemart-André crédit photo : Getty images

Depuis le 10 septembre et jusqu’au 24 janvier, le musée Jacquemart-André célèbre le génie créatif de Sandro Botticelli (1445–1510) en exposant une quarantaine d’œuvres de ce peintre prodige. Première exposition en France depuis celle de 2003 au Musée du Luxembourg, « Botticelli, artiste et designer » vous invite à découvrir l’univers d’un peintre tout en délicatesse et raffinement.

Sandro Botticelli, la vie d’un génie

Auteur d’un des tableaux les plus célèbres de l’histoire, la Naissance de Vénus, Sandro Botticelli est au côté de Michel-Ange et Léonard de Vinci, un des artistes florissants de la Renaissance italienne. Il était aussi l’un des protégés de la famille Médicis. Issu d’une famille de tanneurs, le petit Sandro voit le jour à Florence en 1445 et fait son apprentissage auprès d’un orfèvre. Cela explique son goût pour le détail et le raffinement.

À 20 ans, il fait ses débuts chez Lippi, un grand maître de l’époque, et y rencontre le jeune Léonard de Vinci. Très vite, Botticelli décide d’ouvrir son propre atelier. Les Médicis et les nobles s’y précipitent pour commanditer leurs portraits. En 1481, le pape l’invite à Rome pour participer au chantier de la chapelle Sixtine. C’est à cette époque qu’il peint les deux œuvres qui l’ont rendu célèbre: «Le Printemps» et «La Naissance de Vénus». Devenu pudique à l’extrême, Botticelli détruit certaines de ses œuvres qu’il juge trop sensuelles. Il arrête alors de peindre et meurt dans la pauvreté à l’âge de 65 ans.

Une exposition exceptionnelle

Cela faisait 18 ans que la peinture de Botticelli n’avait pas été exposée en France et beaucoup d’entre vous n’ont peut-être jamais eu la chance de contempler un de ses chefs-d’œuvre. Vous serez étonné de découvrir tant de modernité dans ces peintures de plus de 500 ans. Avec leurs couleurs subtiles et leurs personnages touchés par la grâce, les œuvres de Botticelli ont une âme.

La contemplation d’une quarantaine de tableaux peints par le maître et ses élèves permet aux visiteurs d’oublier l’agitation de notre époque pour se perdre dans un univers feutré. En suivant un ordre chronologique, l’exposition illustre le parcours de Botticelli, ainsi que l’influence qu’il a exercée sur les artistes florentins du Quattrocento. L’exposition bénéficie de prêts d’institutions prestigieuses comme le musée du Louvre, la National Gallery de Londres, le Rijksmuseum d’Amsterdam, les musées du Vatican, la Galleria Sabauda de Turin, la Galleria dell’Accademia de Florence ou la Gemäldegalerie de Berlin. C’est une occasion unique d’admirer le talent d’un des plus grands artistes de l’histoire de l’art.

À deux pas des Champs-Elysées, le musée Jacquemart-André

Situé au 158 boulevard Hausmann dans le 8ème arrondissement de Paris, le musée Jacquemart-André est à l’origine une demeure de grands bourgeois. L’hôtel particulier fut construit en 1868 pour abriter les amours d’Edouard André, une des plus grandes fortunes du second empire, avec la portraitiste Nélie Jacquemart. À eux deux, ils formèrent un des plus grands duos de collectionneurs. Le couple assembla des collections considérables, avec un attrait particulier pour les arts italiens. Les pièces somptueusement meublées de l’hôtel particulier accueillent de très intéressants objets d’art et de magnifiques tableaux de maître. Grâce au succès des expositions temporaires et à la mise en valeur de sa collection privée, le musée est devenu un haut lieu culturel de Paris. L’exposition consacrée à Botticelli ne peut que contribuer à son prestige.

A lire aussi:

Sortie en famille: découvrez l’histoire de nos trains

Le quatrième Salon d’Art naïf se tiendra en août en Baie de Somme

Quatre femmes peintres célèbres