Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Embarquez pour un voyage culinaire avec Jean Imbert à bord du mythique Venice-Simplon-Orient-Express
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag21/06/2022 à 10:00
Temps de lecture: 2 min

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. crédit photo : Capture d’écran Instagram @jeanimbert

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. crédit photo : Capture d’écran Instagram @jeanimbert

Plus rien n'arrête Jean Imbert: après le Plaza Athénée et le restaurant Monsieur Dior, le chef prend les commandes des (minuscules) cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express, qui fait revivre à ses passagers l'âge d'or des voyages ferroviaires. Une expérience gastronomique que vous n'êtes pas près d'oublier.

Le Venice-Simplon-Orient-Express, un train de luxe légendaire

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. Crédit photo : Captures Instagram @vsoetrain

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. Crédit photo : Captures Instagram @vsoetrain

Popularisé par Agatha Christie et son célèbre Hercule Poirot, ainsi que par le non moins célèbre James Bond, l'Orient-Express - qui reliait Paris à Constantinople en quatre jours - compte parmi les trains les plus mythiques au monde.

Son successeur, le Venise-Simplon-Orient-Express (propriété du groupe hôtelier Belmond, lui-même racheté par LVMH en 2019), fait revivre l'âge d'or des voyages ferroviaires le temps d'une escapade vers Venise, Prague, Vienne ou Budapest. Ce fleuron du luxe, qui s'étire sur 450 mètres, compte 18 voitures, dont un wagon-bar et trois wagons-restaurants.

Dans l'assiette: produits d'exception et de saison

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. Crédit photo : Captures Instagram @vsoetrain

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. Crédit photo : Captures Instagram @vsoetrain

Le vainqueur de Top Chef travaille sur ce projet depuis deux ans. Du petit-déjeuner au dîner en passant par le tea time , Jean Imbert a eu carte blanche pour réinventer la restauration à bord. Au menu: une entrée, deux plats au choix le midi et le soir, fromage et dessert. Asperges, parmesan et câpres, suprême de volaille de Bresse, sauce Albufera et carottes rôties ou bar aux coquillages, vacherin aux fraises et à la vanille: des plats simples réalisés avec des produits d'exception. Le chef mise sur la saisonnalité. Le train circulant entre fin mars et début novembre, il prévoit de changer intégralement la carte au moins trois fois.

Une cuisine gastronomique pour un voyage culinaire inoubliable

Principal défi? S'adapter aux contraintes liées au train (exiguïté des cuisines, secousses, courants d'air…). Comment proposer une expérience digne d'un restaurant gastronomique aux 120 passagers? “Cela pousse à la créativité, à la réflexion, explique Jean Imbert. Cela demande de l'organisation et exige de sortir de sa zone de confort. […] Ce n'est pas une cuisine d'assemblage. Tout est fait sur place, même si nous avons un laboratoire à Venise. Ce qu'on apporte à bord est pensé, parce que chaque centimètre carré est compté, même pour la fleur de sel.” 12 cuisiniers s'affairent aux fourneaux, soit “l'équivalent d'une brigade dans un gros restaurant parisien”.

Nouvelle identité visuelle pour les trois wagons-restaurants

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. Crédit photo : Captures Instagram @vsoetrain

Jean Imbert prend les commandes des cuisines du Venice-Simplon-Orient-Express. Crédit photo : Captures Instagram @vsoetrain

En plus du menu, Jean Imbert a repensé l'identité visuelle des trois wagons-restaurants, L'Oriental, La Côte d'Azur et L'Étoile du Nord, décorés par les grands noms de l'époque: René Lalique, René Prou, George Nelson… Le chef a apporté une touche de modernité, tout en respectant l'esprit Belle Époque. La moquette, les luminaires et certaines marqueteries ont été remplacés, une nouvelle vaisselle en porcelaine a fait son apparition sur les tables, et un nouveau bar verra le jour l'hiver prochain.

Venice-Simplon-Orient-Express: un voyage d'exception à partir de 4.000 euros

Venise, mais aussi Florence, Prague, Vérone, Rome, Vienne ou Budapest: au total, pas moins de 18 itinéraires sont proposés au départ de Paris . Pour la Cité des doges, départ en soirée et arrivée le lendemain aux alentours de 18h. Comptez à partir de 4.000 euros pour un voyage en cabine double, avec dîner, petit-déjeuner en cabine, déjeuner et collation.

A lire aussi:

Jean Imbert, de Top Chef au Plaza Athénée

Top Chef: ces anciens candidats devenus chefs étoilés