1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Soudan : les négociations reprennent dans un contexte tendu
Le Point02/08/2019 à 13:14

Quatre morts de plus. Jeudi, quatre manifestants ont été abattus lors d'un rassemblement à Omdourman, ville voisine de la capitale soudanaise. Selon le comité des médecins, proche de la contestation, les protestataires « ont été tués par balles réelles et plusieurs ont été blessés ». Les tirs ont eu lieu alors que des milliers de manifestants s'étaient rassemblés ce jour dans plusieurs villes du pays pour protester contre le meurtre cette semaine de six manifestants, dont quatre lycéens, à Al-Obeid dans l'État du Kordofan-Nord (centre).Le général Jamal Omar, membre du Conseil de transition militaire qui dirige le pays depuis la destitution du président Omar el-Béchir en avril, a accusé les paramilitaires des redoutées Forces de soutien rapide (RSF) d'avoir tiré sur la foule. Ce vendredi 2 août, neuf membres des RSF ont finalement été arrêtés. « Une enquête a été ouverte sur les événements d'Al-Obeid, et sept membres des RSF ont immédiatement été limogés et remis à la justice civile pour être jugés », a déclaré vendredi devant la presse le général Shamseddine Kabbashi.« Obtenir justice »Dirigées par Mohammed Hamdan Daglo, aujourd'hui numéro deux du Conseil militaire, les RSF étaient un pilier du régime du président soudanais déchu, avant de contribuer à sa chute. Accusées de terribles exactions, notamment pendant le conflit du Darfour (ouest) déclenché en 2003, les RSF restent une force centrale de...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer