Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Reconnaître un Etat palestinien "n'est pas un tabou pour la France", dit Macron
information fournie par Reuters16/02/2024 à 16:58

Le président français Emmanuel Macron accueille le roi Abdallah de Jordanie pour une réunion au palais de l'Élysée à Paris

Le président français Emmanuel Macron accueille le roi Abdallah de Jordanie pour une réunion au palais de l'Élysée à Paris

La reconnaissance d'un Etat palestinien "n'est pas un tabou pour la France", a déclaré vendredi le président Emmanuel Macron à l'occasion d'une visite à l'Elysée du roi Abdallah de Jordanie.

S'adressant à la presse au côté du souverain jordanien, le chef de l'Etat a estimé qu'il fallait donner "un élan décisif et irréversible pour mettre en oeuvre la solution à deux Etats", israélien et palestinien, position défendue de longue date par Paris dans le conflit proche-oriental.

"Nos partenaires dans la région notamment la Jordanie y travaillent, nous y travaillons avec eux. Nous sommes prêts à y contribuer, en Europe et au Conseil de sécurité. La reconnaissance d'un Etat palestinien n'est pas un tabou pour la France", a ajouté Emmanuel Macron.

"Nous le devons aux Palestiniens, dont les aspirations ont été trop longtemps piétinées. Nous le devons aux Israéliens qui ont vécu le plus grand massacre antisémite de notre siècle. Nous le devons à une région qui aspire à échapper aux promoteurs de chaos et aux semeurs de revanche", a-t-il poursuivi.

"Une offensive israélienne à Rafah ne pourrait aboutir qu'à un désastre humanitaire sans précédent qui serait un tournant dans ce conflit", a également souligné Emmanuel Macron, ajoutant "partager les craintes" de la Jordanie et de l'Egypte d'un "déplacement forcé et massif" de la population réfugiée dans le sud de la bande de Gaza.

Quelque 140 Etats dans le monde reconnaissent un Etat palestinienne, mais aucune grande puissance occidentale ne figure parmi eux.

(Zhifan Liu, Jean-Stéphane Brosse)

14 commentaires

  • 16 février23:51

    Il parle plus vite qu'il ne reflechit et c'est ce type la qui gouverne la France. On est mal barre


Signaler le commentaire

Fermer