Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Présidentielle : François Fillon officialise son soutien à Valérie Pécresse
information fournie par Boursorama avec Media Services04/04/2022 à 18:02

L'ancien Premier ministre estime que la candidate LR constitue le "seul chemin viable" vers l'alternance qu'il appelle de ses voeux à la tête du pays.

François Fillon et Valérie Pécresse, en 2015 ( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

François Fillon et Valérie Pécresse, en 2015 ( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

Si elle ne pourra pas compter sur Nicolas Sarkozy dans la course à l'Elysée, Valérie Pécresse a obtenu l'appui de François Fillon, qui s'est fendu d'un tweet en guise de déclaration de soutien à la candidate de son camp. Reprenant une ligne déjà développée à l'époque où il était candidat à l'Elysée, l'ancien chef du gouvernement sous l'ère Sarkozy a insisté sur la nécessité de varier les orientations politiques aux commandes de l'Etat. "La démocratie, c'est d'abord la possibilité de l'alternance", a t-il estimé dans un tweet publié lundi 4 avril. "Et l'alternance est menacée quand le pouvoir campe au milieu des extrêmes", a t-il ajouté, avant d'exprimer son soutien à la candidate LR. "Valérie Pécresse et les Républicains constituent aujourd'hui le seul chemin viable vers cette alternance", a t-il conclu.

Pécresse ménage Sarkozy... mais évoque "des électeurs tristes"

Au lendemain de son grand meeting au Parc des expositions de Paris tenu dimanche 3 avril, Valérie Pécresse a quant à elle évoqué ce lundi l'hostilité affichée par certains de ses supporters à l'encontre de Nicolas Sarkozy, dont le nom a été brièvement hué. Grand absent du meeting, l'ex-chef de l'Etat, qui n'a pas soutenu Valérie Pécresse et fait l'objet de rumeurs récurrente sur un ralliement à Emmanuel Macron, a été sifflé par une partie du public, du jamais vu dans un meeting de droite où l'ancien patron de l'Elysée reste une référence.

Lundi 4 avril, la candidate des Républicains a relativisé l'ampleur de ce mécontentement, tout en évoquant une "réalité". "Tous les orateurs qui ont pris la parole dans le meeting d'hier ont parlé de Nicolas Sarkozy avec beaucoup de respect et l'ont fait applaudir", a t-elle d'abord fait valoir au micro de RTL , avant d'affirmer que "s'il y a eu au début du meeting quelques électeurs tristes, c'est la réalité!" . "Nous avons, avec infiniment de respect, fait applaudir Nicolas Sarkozy, pour le rôle qu'il a eu pour la France", a t-elle encore ajouté.

13 commentaires

  • 05 avril00:21

    C'est la bonne photo. Bravo pour ce soutien qui provoquera le plongeon définitif