Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo veut-elle doubler le salaire des enseignants ?
information fournie par Boursorama avec Media Services09/09/2021 à 11:22

Dans un livre qui sortira juste après l'annonce de sa candidature, la maire de Paris estime qu'il est possible de "multiplier au moins par deux" le salaire des enseignants.

Anne Hidalgo à Paris, le 29 mars 2017. ( AFP / JOEL SAGET )

Anne Hidalgo à Paris, le 29 mars 2017. ( AFP / JOEL SAGET )

Sa campagne n'a pas encore commencé, mais son livre de campagne est prêt : "Une femme française" (L'Observatoire) doit sortir juste après l'annonce officielle de sa candidature, prévue dimanche. RTL en dévoile jeudi 9 septembre les bonnes feuilles.

La maire de Paris y aborde une variété de sujets, à commencer par ses origines, son arrivée d'Espagne à 2 ans et sa famille ouvrière. "Je viens du monde du travail et de cette France populaire" , écrit-elle. Et comme modèles politiques, elle cite Martine Aubry, Simone Veil et Hillary Clinton.

Elle dévoile également des premières pistes sur ce que pourrait contenir son programme. Elle évoque notamment le financement de la protection sociale , "un grand plan pour sauver l'hôpital public", la relance de la décentralisation, la réindustrialisation...

7% à 9% dans les sondages

La future candidate souhaite aussi augmenter drastiquement les salaires des enseignants. Elle estime ainsi possible, pendant un quinquennat, de "multiplier au moins par deux le traitement de toute personne au contact des élèves" .

Par ailleurs, Anne Hidalgo en profite également pour critiquer, sans le nommer, Emmanuel Macron. Elle déplore par exemple la perte du leadership français sur la question écologique. Elle réfute également l'idée que les Français sont réfractaires, dans une allusion aux "Gaulois réfractaires" d'Emmanuel Macron. La maire de Paris assure considérer tout le monde et estime que "personne ne compte pour rien". Encore une allusion à une petite phrase présidentielle.

Anne Hidalgo, dont le lancement dans la campagne de 2022 faisait de moins en moins de doute au fil des semaines, se déclarera lors d'un déplacement dimanche matin dans la ville du socialiste Nicolas Mayer-Rossignol, un proche de l'édile parisienne.

Alors que bruissaient depuis plusieurs jours les rumeurs d'une candidature imminente, Anne Hidalgo avait fait un pas de plus mardi, lors des journées parlementaires du PS à Montpellier, affirmant que plus "rien" ne l'empêchait désormais de se déclarer.

La maire de Paris n'est pour l'instant créditée que de 7 à 9% des voix selon les sondages, mais ses soutiens affirment que "le match n'est pas joué".

33 commentaires

  • 09 septembre23:02

    "La future candidate souhaite aussi augmenter drastiquement les salaires des enseignants." Qu'elle résorbe déjà la dette qu'elle a accumulée comme Mairesse de la Ville de Paris, 7 milliards ainsi que tous les problèmes: salubrité, propreté, délinquance, drogue, accueil à bras ouverts des migrants depuis sa 1ère mandature, versements aux associations et "artistes".