Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Meurtre d'Alexia Daval : le procureur écarte la thèse de l'accident
Le Point23/12/2019 à 10:10

La personnalité complexe de Jonathann Daval n'est plus un mystère pour Emmanuel Dupic. Au fil des 29 pages qui composent son réquisitoire rendu le 18 décembre dernier et consulté par nos confrères du Parisien, le procureur de Vesoul rend hommage au méticuleux travail d'enquête réalisé par les gendarmes et livre une conclusion tranchante : l'affaire de la mort d'Alexia Daval relève d'un « scénario machiavélique ».En octobre 2017, à Gray-la-Ville, en Haute-Saône, Jonathann déclare à la gendarmerie la disparition de sa femme Alexia, partie faire son jogging. Son corps sera retrouvé partiellement calciné dans un bois quelques jours plus tard. Après s'être fait passer pendant 3 mois pour un époux éploré, désespéré sous l'?il des caméras et supporté par sa belle-famille, Jonathann Daval avait fini, après pléthore de dénégations lors d'une confrontation avec la mère d'Alexia Daval, par reconnaître avoir frappé et étranglé la victime lors d'une violente dispute.Lire aussi Jonathann Daval au psy : « Ce que je voulais, c'est qu'Alexia se taise »Restait alors aux enquêteurs la tâche difficile de déterminer les circonstances de la mort de la jeune femme et, notamment, l'éventuelle préméditation. Alors que le très remarqué Me Randall Schwerdorffer, avocat du meurtrier présumé, présentait son client comme un « mec formidable » sous le joug d'une femme « à forte personnalité » dans les secondes qui...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer