1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les flics anti-stups de l'aéroport d'Orly installés à... Grigny
Le Point19/09/2019 à 13:05

Ils sont censés interpeller les « mules » en provenance des Antilles et de Guyane à la descente de l'avion à Orly. Généralement, l'estomac rempli de cocaïne ? 60 % de la poudre blanche saisie en France provient de Cayenne ?, les petites mains du trafic sont à la merci des policiers de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS), devenu depuis mardi l'Office anti-stupéfiants (OFAST), comme l'a annoncé Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, depuis Marseille.Mais ce lancement spectaculaire, avec quatre ministres présents sur la Canebière, connaît déjà au moins un raté. Et non des moindres. Contrairement à la feuille de route prévue par la Place Beauvau, les flics anti-stups de l'ex-OCRTIS ne sont pas installés dans la zone aéroportuaire d'Orly, pourtant un des principaux points d'entrée de la drogue « dure » dans l'Hexagone. La nouvelle politique de lutte contre la drogue annoncée à Marseille par le ministre de l'Intérieur connaît un sérieux trou dans la raquette.Quand ils font une procédure, s'ils stockent la came là-bas, il faudra prévoir un blindage aux portes et aux fenêtres.Au ministère de l'Intérieur, on n'a pourtant pas improvisé ce plan national de lutte contre les stupéfiants. Les appels à candidatures au sein de la police pour rejoindre l'antenne d'Orly ont été lancés dès le mois d'avril. « Enquêteur dans un groupe de la brigade des plateformes aéroportuaires »,...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    19 septembre13:32

    Dans le passé pas si lointain ,la Police était l pour nous défendre et pas pour se cacher ou mutiler les citoyens .....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer