1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Législatives à Maurice : c'est loin d'être gagné pour Pravind Jugnauth
Le Point06/11/2019 à 13:47

Quelque 941 000 électeurs inscrits sont attendus aux urnes ce jeudi à Maurice. Les Mauriciens sont appelés à voter pour un scrutin législatif qui doit permettre au Premier ministre sortant d'obtenir la légitimité populaire lui faisant défaut. L'enjeu principal de l'élection se situe donc dans la reconduction ou non de Pravind Jugnauth, 57 ans, qui avait succédé à son père Anerood Jugnauth en 2017 en tant que chef du Mouvement socialiste mauricien (MSM), le principal parti de la coalition au pouvoir, sans passer par des élections. Sir Anerood, un cacique de la vie politique mauricienne ? Premier ministre de 1982 à 1995, de 2000 à 2003, et président de la République de 2003 à 2012 ?, avait décidé de passer la main deux ans avant la fin de son mandat, après avoir été élu en 2014. Cette succession avait donné lieu à des débats passionnés sur l'archipel.L'opposition ne s'était pas privée d'en dénoncer le caractère monarchique et avait réclamé avec virulence des élections, sans les obtenir. Elle n'a pas changé d'angle d'attaque pendant la campagne actuelle. L'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam (1995-2000 et 2005-2014) a déclaré vouloir « libérer le pays de l'emprise du clan Jugnauth ». « Le peuple mauricien aura la possibilité de barrer la route, une fois pour toutes, à la corruption, au népotisme, à la perversion de nos institutions et au détournement des fonds publics », a affirmé l'opposant, dont le...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer