Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CPI veut enquêter sur des crimes de guerre présumés en territoires palestiniens
Reuters21/12/2019 à 11:22

LA CPI VEUT ENQUÊTER SUR DES CRIMES DE GUERRE PRÉSUMÉS EN TERRITOIRES PALESTINIENS

LA HAYE (Reuters) - La procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré vendredi qu'elle allait ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés dans les territoires palestiniens dès que la compétence de la cour aura été établie.

Cette décision a été saluée par les Palestiniens, tandis que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que la CPI n'avait pas mandat pour enquêter dans les territoires palestiniens.

Un examen préliminaire, débuté en 2015, de crimes de guerre présumés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza a permis de recueillir suffisamment d'informations pour justifier l'ouverture d'une enquête, a déclaré la procureure de la CPI.

"Des crimes de guerre ont été ou sont commis en Cisjordanie, notamment à Jérusalem-Est, et dans la bande de Gaza", a dit Fatou Bensouda dans un communiqué.

Elle a indiqué avoir transmis aux juges une requête visant à vérifier la juridiction de la cour, du fait du statut légal contesté des territoires palestiniens, précisant qu'elle attendrait cette décision avant d'ouvrir une enquête.

"J'ai demandé confirmation que le 'territoire' sur lequel la cour pourrait exercer sa compétence, et que je pourrais soumettre à enquête, inclue la Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, et Gaza", a déclaré Bensouda.

On ne savait pas dans l'immédiat quand serait rendue la décision sur la compétence de la CPI en la matière.

Dans un communiqué, l'Autorité palestinienne a dit se réjouir de la démarche de la CPI, "une étape attendue de longue date dans le processus devant mener à une enquête, après près de cinq longues et difficiles années d'examen préliminaire".

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al Maliki, a qualifié la décision de la CPI de "jour sombre dans l'histoire d'Israël".

Benjamin Netanyahu a déclaré que la CPI n'avait pas compétence sur la question. "La CPI est compétente seulement après requêtes d'Etats souverains. Mais il n'y a jamais eu d'Etat palestinien", a dit le Premier ministre israélien dans un communiqué.

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a dit dans un communiqué que les Palestiniens ne pouvaient pas être assimilés à un Etat souverain aux yeux des Etats-Unis et que Washington s'opposait "fermement" à toute mesure ayant pour but de "cibler de manière déloyale Israël".

La CPI a autorité pour juger les crimes de guerre, les génocides et les crimes contre l'humanité commis sur le territoire des 123 pays ayant ratifié le statut de Rome qui a fondé la cour en 2002. Israël ne l'a pas fait, contrairement à l'Autorité palestinienne.

(Stephanie van den Berg, avec Rami Ayyub à Jérusalem et Ali Sawafta à Ramallah; version française Jean Terzian)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aerosp
    21 décembre12:10

    Il y a des "humains" qui ont plaisir a tor turer d'autres humains qui n'ont rien à se reprocher devant l'histoire

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer