Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Macron exhorte à ne rien relâcher dans les zones "vertes"
Reuters05/05/2020 à 14:16

Coronavirus disease (COVID-19) outbreak in France

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a exhorté mardi les habitants des départements classés "vert", c'est-à-dire où le coronavirus ne circule pas ou peu, à ne rien relâcher en terme de "gestes barrières" et a appelé à éviter tout "brassage" entre départements à l'approche des week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte.

"Que ce soit très clair : on sait comment il (le virus) fonctionne et pour qui il est très dangereux", a déclaré le chef de l'Etat français sur TF1 et France 2. "Pour quelqu'un qui est fragile et plutôt âgé, même en zone verte il est très dangereux."

"Je ne voudrais pas qu'il y ait un relâchement et que quand on est classé 'vert' comme on dit, on se dise 'tout redevient à la normale' ce serait faux", a-t-il poursuivi. "C'est tout le pays qui est engagé ensemble dans cette phase, c'est la même prudence, le même esprit de responsabilité."

Concernant l'interdiction des déplacements au delà de 100 km autour de son domicile - sauf motif familial ou professionnel impérieux -, Emmanuel Macron a appelé au "pragmatisme".

"Parfois on s'échauffe l'esprit dans cette période et c'est normal, tout le monde est fatigué de cette tension", a-t-il déclaré. "On veut éviter le brassage, on veut éviter qu'il y ait des milliers et des milliers de concitoyens qui viennent d'endroits qui sont plus infectés qui aillent se mettre dans des endroits plus protégés parce qu'à ce moment là, on va accélérer la diffusion du virus un peu partout".

"Il y a deux grands week-ends qui arrivent : on veut éviter que des gens qui sont dans des villes très touchées aillent dans des zones moins touchées pour prendre un peu le vert, aller à la plage ou ailleurs", a-t-il ajouté.

(Marine Pennetier, édité par Bertrand Boucey)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    06 mai15:28

    Qleraz, pourquoi faudrait il que les masques soient gratuits? Ce sont des vêtements comme les pantalons qui ne sont pas gratuits sauf pour les "invités" On nous a vendu le confinement par ce qu'il fallait protéger les vieux. Et les vieux confinés dans les EHPAD ont été contaminés par les soignants. Qui peut encore défendre le confinement? Ce qu'il faut c'est de l'hygiène.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer