Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Essence ou diesel? ? Carburons plutôt à la betterave
Le Point18/07/2019 à 12:35

Étranglés par une course folle à la baisse du CO2, sous la menace d'amendes colossales en cas de non-résultats et contraints à des investissements hors de proportion, il ne fait vraiment pas bon être constructeur automobile en ce moment. Pourtant, avant de se lancer à grande échelle dans les hybridations sophistiquées et coûteuses ou l'électrique, la solution pourrait venir d'une betterave, d'un épi de blé ou de maïs.En effet, le bioéthanol, lancé en 2007 par un programme gouvernemental présidé alors par Alain Prost, pourrait sortir de la semi-confidentialité et trouver une mission stratégique tirée de ses qualités environnementales. Et, ce qui ne gâche rien, parfaitement adaptables aux moteurs à essence existants. Un atout repéré par le gouvernement au travers de l'écomalus et par l'UE, qui lui accordent des avantages fiscaux attrayants.Calculé du puits à la roue, son impact sur les émissions polluantes est considérable puisqu'il permet de réduire de 70 % les rejets de CO2. Il diminue de 90 % les particules fines si décriées dans l'atmosphère et de 29 à 35 % les oxydes d'azote. C'est même pour cela que le bioéthanol, qui encourage aussi la filière agricole, dont il ne mobilise pour sa production que moins de 1 % de la surface cultivée, est épargné par le fisc. La différence se voit à la pompe, mais également dans la gestion des flottes de sociétés. Ce carburant, à l'égal du gazole, permet en effet la récupération de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer