Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Energie : 84 dirigeants d'entreprise appellent à "passer d'une sobriété d'urgence à une sobriété organisée"
information fournie par Boursorama avec Media Services 04/07/2022 à 14:40

( AFP / LOIC VENANCE )

( AFP / LOIC VENANCE )

Dans cette tribune publiée dans le Journal du Dimanche le 3 juillet, les dirigeants d'entreprise affirment qu'ils proposeront ce "choix collectif" le 30 août lors "des Universités d'été de l'économie de demain" à Paris.

84 dirigeants d'entreprise, appartenant pour beaucoup à l'économie sociale et solidaire ou au milieu associatif, ont publié une tribune dans le Journal du Dimanche le 3 juillet, appelant à "passer d'une sobriété d'urgence à une sobriété organisée". Ils veulent en effet "parfois faire moins, pour toujours faire mieux".

Parmi les signataires figurent également quelques dirigeants de grosses structures comme Jean-Bernard Lévy d'EDF, Hélène Bernicot du Crédit Mutuel Arkéa et Pascal Demurger de l'assureur MAIF. "Une sobriété durable passera obligatoirement par un partage de la valeur équitable et par une intégration du temps long au sein de l'entreprise, et donc par des évolutions de gouvernance", affirme le texte.

Risque de pénurie

Dimanche dernier, les patrons des trois énergéticiens français TotalEnergies, EDF et Engie avaient appelé les Français à réduire immédiatement leur consommation de carburant, de pétrole, d'électricité et de gaz face au risque de pénurie menaçant "la cohésion sociale" l'hiver prochain. Cet appel s'adressait aux particuliers comme aux entreprises, mais restait limité à la consommation d'énergie.

L'appel des 84 dirigeants va plus loin en voulant intégrer au coeur de la stratégie des entreprises les "démarches d'économie circulaire, d'économie d'usage, de relocalisation, de régénération de la biodiversité, ou encore d'alignement des réductions carbone de l'entreprise avec l'accord de Paris" sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Selon les auteurs de la tribune, "la sobriété économique organisée est un moyen de ne pas faire peser le poids de la transition sur les plus démunis". Ils espèrent "faire évoluer notre modèle global de compétitivité" afin de "sortir enfin les entreprises d'une perpétuelle injonction contradictoire" entre objectifs financiers d'un côté, climatique et sociaux de l'autre.

Ils affirment enfin qu'ils proposeront ce "choix collectif" le 30 août lors "des Universités d'été de l'économie de demain" à Paris. Ce forum se tiendra séparément, mais concomitamment, de l'université d'été de la première organisation patronale française, le Medef, rebaptisée Rencontre des entrepreneurs de France (REF).

Valeurs associées

EDF
12.00 EUR Euronext Paris 0.00%
13.65 EUR Euronext Paris -2.50%
62.41 EUR Euronext Paris -2.39%

12 commentaires

  • 04 juillet 22:29

    @ faites_cLa MAIF n'a pas d'actionnaires, ses marges servent à assurer des provisions pour les risques qui augmentent ou pour ses sociétaires.Ainsi en 2020, elle a proposé en cours d'année un remboursement sur l'assurance véhicule grâce aux économies faites sur les réparations suite au confinement (- de voitures => - d'accidents)Vous en connaissez beaucoup des assureurs qui font cela ?!?


Signaler le commentaire

Fermer