Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Élections en Israël : scandales, coups bas et petites phrases
Le Point24/08/2019 à 17:27

Surprise, cet après-midi-là, sur une plage publique du pays. Mégaphone en main et haut perchée dans la cabine des maîtres-nageurs, Miri Regev, la très Likoud ministre de la Culture, s'adresse à la foule des baigneurs : « Bonjour à tous ! Je suis venue vous dire que nous sommes là, sur la plage, avec notre studio ambulant. De là où je me trouve, je vois de nombreuses voix flottantes, et cela m'inquiète. Allez du côté des choses sûres. À droite toujours ! » Il lui est pourtant interdit d'utiliser des fonds publics à seule fin de propagande électorale, mais, en ce moment, ce qui compte, c'est la pêche aux voix.Comment faire campagne dans la torpeur de l'été ? Le studio ambulant de la ministre est une réponse parfaite au casse-tête des partis politiques. Il permet de s'éloigner des politiciens et des débats tonitruants à la télé et sur les réseaux sociaux. Bleu-Blanc, la formation rivale du Likoud, avait eu une autre idée : installer de grands panneaux à l'aéroport Ben-Gourion. Mais, devant le refus des responsables aéroportuaires, les dirigeants de ce parti n'ont pas baissé les bras : ils ont choisi Chypre, l'une des destinations les plus prisées des Israéliens. À Larnaca, les voyageurs venus d'Israël ont donc eu la surprise de voir de grands panneaux électoraux avec, en hébreu, ce simple slogan : « Israël avant tout. Votez Bleu-Blanc ! »Lire aussi Israël : la campagne électorale figée dans la torpeur de l'étéDes...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    25 août11:34

    le Likoud un des parti d'extrême droite d'ISSraël.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer