1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crise gouvernementale en Italie : la guerre des deux Matteo
Le Point16/08/2019 à 14:55

Il s'était éclipsé après un revers cuisant à la tête du Parti démocrate lors des élections de mars 2018 et voilà qu'à la faveur d'un été agité, l'ancien président du Conseil Matteo Renzi marque son retour sur le devant de la scène politique transalpine.À la suite de la mort technique de l'alliance gouvernementale entre le Mouvement 5 étoiles (parti anti-système) et la Ligue (extrême droite), prononcée la semaine dernière, le sénateur de Toscane s'est fait le porteur d'une proposition politique inattendue. En lieu et place des élections anticipées, tant demandées par le vice-Premier ministre Salvini, Renzi appelle à la formation d'un « gouvernement institutionnel » ouvert. L'objectif est double, selon l'élu : éviter à tout prix la tenue d'un scrutin qui serait, au vu des sondages, un boulevard électoral pour le chef de la Ligue et surtout mettre sur pied un exécutif capable de gérer les échéances économiques à court terme.Le défi principal sera de boucler la loi de budget 2020 à temps ? impliquant de trouver les 23 milliards d'euros manquants ? et d'éviter ainsi une hausse automatique de la TVA, à compter du 1er janvier, qui porterait un coup sérieux aux finances des Italiens. « Si vous votez en octobre, quel que soit le vainqueur, c'est la récession », résumait ainsi Matteo Renzi. Et preuve que l'ancien chef du gouvernement est prêt à tout pour éviter à sa chère Italie le marasme économique, Renzi a...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer