1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid-19 et hydroxychloroquine : fin de partie ?
Le Point23/05/2020 à 09:56

Une étude internationale suggère un risque accru de mortalité sous hydroxychloroquine. © GERARD JULIEN / AFP

L'étude n'est qu'observationnelle, et ne mettra pas fin au débat entourant le traitement « miracle », et très controversé, promu par le professeur marseillais Didier Raoult, puisqu'elle porte sur des patients hospitalisés, atteints de formes graves du Covid-19. Elle est néanmoins, à ce jour, la plus sérieuse jamais conduite pour évaluer, entre autres, l'efficacité de l'hydroxychloroquine, associée ou non avec un macrolide (un antibiotique, NDLR), dans le traitement de la maladie.

Dans cette étude publiée vendredi par The Lancet, des chercheurs des hôpitaux de Zurich et de Boston ont analysé les réponses aux traitements de 96 032 patients hospitalisés entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020, tous positifs au Sras-CoV-2, dans 671 hôpitaux répartis sur 6 continents. À l'issue de l'étude, tous les patients étaient soit décédés, soit sortis de l'hôpital.

Nous avons été incapables de confirmer un bénéfice de l'hydroxychloroquine ou de la chloroquine

Quatre groupes se sont vus administrer l'un des quatre traitements parmi les plus débattus. 1 868 patients ont reçu de la chloroquine seule, et 3 783 patients de la chloroquine associée à un macrolide (soit de l'azithromycine, soit de la clarithromycine, NDLR). L'autre groupe a reçu, soit de l'hydroxychloroquine (3 016 patients), soit un cocktail d'hydroxychloroquine et d'un macrolide (6 221 patients). Les 81 144 autres patients ont intégré le

... Lire la suite sur LePoint.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frenchto
    23 mai10:44

    des gens se sont quand même ridiculisés

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer