Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le debrief Bourse du 3 décembre : nervosité face au variant Omicron

information fournie par Boursorama03/12/2021 à 18:20

Après avoir hésité sur la marche à suivre, la Bourse de Paris s'est finalement enfoncée dans le rouge.

L'information du jour que les marchés retiennent c'est évidemment ce chiffre de créations d'emplois en novembre aux Etats-Unis, seulement 210.000 embauches le mois dernier contre 573000 attendus par les analystes. Un fort ralentissement à nuancer néanmoins car le taux de chômage a baissé plus que prévu, à 4,2% le mois dernier.

Insuffisant toutefois pour faire repartir le CAC 40 toujours inquiet de l'évolution de ce variant. L'indice termine sur une baisse de 0,44% vers les 6765 points.

Du côté des valeurs en hausse,

La nouvelle c'est cette annonce d'un accord pour la vente record de 80 Rafale aux Emirats arabes unis. Le titre Dassault Aviation avance de presque 7% sur le SBF 120.

Thalès en profite sur le CAC 40 et signe la troisième plus forte hausse en gagnant 1,16%.

Dans le secteur de la santé, Eurofins Scientific se reprend après avoir lourdement chuté. Le titre gagne 1,69%, plus forte hausse de l'indice.

A la hausse aussi, Solutions 30 qui rebondit de plus de 7%. Le groupe a annoncé la conclusion « positive » de la procédure de conciliation avec ses banques. Autrement dit, avec cette annonce, le titre regagne un peu la confiance du marché.

Le pétrole repart à la hausse et les valeurs du secteur en profitent. A l'instar de Vallourec et de Technip Energies et FMC.

Du côté des baisses maintenant,

lourde chute pour Valneva, qui a même été suspendue quelques instants de cotation. Selon une étude publiée dans la revue médicale The Lancet, la dose de rappel du vaccin du laboratoire serait, dans certains cas, moins efficace que la concurrence. Le titre lâche presque 15%.

En repli aussi, Safran qui se voit pénalisé par un abaissement d'objectif de cours. J.P. Morgan l'abaisse à 145 euros contre 155 euros. Le titre est lanterne rouge du CAC 40 : -3,41%.

Outre-Atlantique, la Bourse de New York achève une semaine extrêmement volatile en raison des incertitudes provoquées par le nouveau variant, mais aussi par les propos de Jerome Powell sur une accélération du tapering. Au moment de la clôture les trois indices évoluaient en territoire négatif.


Valeurs associées

Euronext Paris +3.82%
Euronext Paris +3.91%
Euronext Paris +5.42%

Vidéos les + vues