1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

N'oubliez pas de déduire les pensions alimentaires de vos revenus
Dernière mise à jour le : 14/05/2019

Freeograph/Shutterstock / Freeograph

Vous versez une pension alimentaire destinée à subvenir aux besoins de vos enfants, mineurs comme majeurs ? Celle-ci peut être déduite de vos revenus, si vos enfants ne sont pas rattachés à votre foyer fiscal. Ainsi, vous pouvez réduire le montant de votre Impôt sur le Revenu (IR).

Pension alimentaire et enfant mineur

Vous pouvez déduire de vos revenus la pension alimentaire versée pour subvenir aux besoins de vos enfants mineurs, seulement s'ils ne sont pas rattachés à votre foyer fiscal.

A savoir

Aucune pension alimentaire ne peut être déduite de vos revenus si vous partagez la garde de votre enfant avec votre ex-conjoint. En effet, dans ce cas, vous bénéficiez d'un quart ou d'une demi-part supplémentaire au titre du quotient familial.

Il existe deux cas de figure:

  • En présence d'un jugement: vous déduisez le montant de la pension fixée par le juge (ou son montant réévalué selon la clause d'indexation du jugement). Si le jugement a été rendu avant 2006, le montant déductible est automatiquement majoré de 25 % (vous n'avez aucun calcul à effectuer).
  • En l'absence d'un jugement: vous déduisez le montant correspondant à vos obligations alimentaires. Vous devez conserver tous les justificatifs. Les frais occasionnés par le droit de visite ne sont pas déductibles.

Le montant de la pension alimentaire doit être reporté sur votre déclaration de revenus (formulaire 2042, rubrique «Charges déductibles»):

  • Soit en case 6GP: «Autres pensions alimentaires versées (enfants mineurs, ascendants...): décision de justice définitive avant 2006».
  • Soit en case 6GU: «Autres pensions alimentaires versées (enfants mineurs, ascendants...)».

A savoir

La réduction d'impôt est opérée de la même manière si vous versez une pension alimentaire à un ascendant (parents et grands-parents). En effet, vous avez également une obligation alimentaire envers ces personnes.

Pension alimentaire et enfant majeur

Vous pouvez déduire de vos revenus la pension alimentaire versée pour subvenir aux besoins de vos enfants majeurs. Là encore, cette déduction est possible si l'enfant n'est pas rattaché à votre foyer fiscal.

Il existe trois cas de figure:

  • L'enfant vit avec vous: vous pouvez déduire, sans avoir de justificatif à fournir, vos dépenses de nourriture et d'hébergement pour un montant forfaitaire de 3.500 € par enfant (le double si votre enfant est marié ou «pacsé»). Si votre enfant n'a vécu qu'une partie de l'année à votre domicile, la réduction s'effectue au prorata (1.750 € pour six mois, 583 € pour deux mois...). Si le montant est insuffisant, vous pouvez déduire le surplus de vos frais, dans la limite de 5.888 €. Dans ce cas, vous devez être en mesure de justifier ce dépassement.
  • L'enfant ne vit pas avec vous: vous pouvez déduire le montant de la pension alimentaire versée jusqu'à 5.888 € par enfant célibataire, marié ou «pacsé», 11.776 € s'il est célibataire chargé de famille et que vous êtes seul à subvenir à ses besoins ou s'il est marié ou «pacsé» et que vous subvenez aux besoins du couple.
  • Une décision de justice a été rendue: vous déduisez de vos revenus la pension alimentaire fixée par le juge. Si le jugement a été rendu avant 2006, le montant déductible est automatiquement majoré de 25 % (vous n'avez aucun calcul à effectuer).

Vous devez reporter le montant de la pension alimentaire sur votre déclaration de revenus (formulaire 2042, rubrique «Charges déductibles»):

  • Soit en case 6GI pour le premier enfant et 6GJ pour le second: «Pensions alimentaires versées à des enfants majeurs: décision de justice définitive avant 2006».
  • Soit en case 6EL pour le premier enfant et 6EM pour le second: «Autres pensions alimentaires versées à des enfants majeurs».

Le versement d'une pension alimentaire à un descendant majeur ou majeur dans le besoin est une obligation légale. Le montant de la pension est déductible de vos revenus, sous certaines conditions et limites. Ces personnes ne doivent pas être rattachées à votre foyer fiscal.

Impôts sur le revenu

Retrouvez le simulateur d'impôt sur le revenu Boursorama, l'outil parfait pour la simulation et le calcul de vos impôts.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer