Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Moyens de paiement: le prélèvement, le virement, le TIP et les paiements numériques
Dernière mise à jour le : 11/05/2021

Pour régler vos achats du quotidien, il existe d'autres moyens que les espèces, la carte bancaire et le chèque crédit photo : goodluz/Shutterstock / goodluz

Pour régler vos achats du quotidien, il existe d'autres moyens que les espèces, la carte bancaire et le chèque crédit photo : goodluz/Shutterstock / goodluz

Pour régler certaines de vos dépenses, vous pouvez utiliser d'autres moyens de paiement que les espèces, la carte bancaire ou le chèque. En effet, il est parfois possible de payer ses achats par prélèvement, virement ou Titre Interbancaire de Paiement au format SEPA (TIP SEPA). Et dans certains cas, d'utiliser les nouvelles offres de paiements numériques.

Sommaire:

  • Le prélèvement
  • Le virement
  • Le Titre Interbancaire de Paiement (TIP) au format SEPA (Single Euro Payments Area)
  • Les paiements numériques
  • Les crypto-monnaies

Le prélèvement

Utilisé le plus souvent pour le paiement des factures mensuelles d'électricité, de gaz ou d'abonnement téléphonique, le prélèvement est une ponction automatique de votre compte pour payer un destinataire à une date précise.

Pour le mettre en place, il suffit de remplir le mandat de prélèvement remis par votre créancier et de lui retourner signé, accompagné de votre Relevé d'Identité Bancaire (RIB). Vous pouvez mettre un terme à ce mandat à tout moment.

Le virement

Le virement est un ordre adressé à votre banque pour qu'elle transfère une certaine somme d'argent de votre compte à un autre. Il peut s'agir d'un virement interne entre vos comptes ou bien d'un virement vers un compte tiers.

Pour effectuer un virement, vous pouvez utiliser l'application de votre banque, son site Internet ou encore vous rendre à l'un de ses guichets, le cas échant. Vous pouvez programmer des virements permanents (il est possible d'y mettre un terme à tout moment) ou réaliser des virements occasionnels.

Depuis la fin 2018, les banques françaises ont mis en place le virement instantané, exécuté en 10 à 20 secondes, contre un jour ouvré (et plus en cas de week-end) pour le virement traditionnel. Ce type de virement peut occasionner des frais, selon les banques.

Le Titre Interbancaire de Paiement (TIP) au format SEPA (Single Euro Payments Area)

Le TIP SEPA est un document accompagnant une facture. Il permet de payer ponctuellement une facture (généralement d'électricité et de gaz ou bien encore son loyer). Un TIP SEPA peut être émis si votre créancier dispose de vos coordonnées bancaires (RIB).

Pour réaliser le paiement, vous devez simplement signer le TIP SEPA et le renvoyer par courrier à l'adresse figurant sur celui-ci (celle de votre créancier ou de centre de paiement). Votre accord explicite est donc nécessaire à chaque opération. A réception, le TIP SEPA est envoyé par votre créancier à sa banque. Puis il est présenté à la vôtre en vue du paiement.

A savoir

Le prélèvement, le virement et le TIP sont harmonisés au niveau européen. Ainsi, on parle de prélèvement, de virement et de TIP SEPA (Single Euro Payments Area). Ces mentions sont inscrites sur votre relevé de compte, à chaque opération de ce type.

Les paiements numériques

De plus en plus développé, le paiement numérique permet de régler vos achats par simple échange d'informations entre votre smartphone et le périphérique de paiement des commerçants, sous réserve de leur compatibilité et sous une certaine limite (souvent 300 euros).

Vos données personnelles de paiement sont protégées: elles ne sont ni stockées sur votre appareil, ni partagées lors du paiement (en magasin ou sur Internet).

Les applications sont très nombreuses: Lyf Pay, Apple Pay, Fitbit Pay, Garmin Pay, Samsung Pay, Google Pay...

Les crypto-monnaies

bitcoin, ethereum, ripple, litecoin... Il existe aujourd'hui plus de 4 500 monnaies cryptographiques selon l'Autorité des marchés financiers (AMF). Il s'agit de monnaies cryptées stockées sur un support électronique, virtuelles car elles n'ont aucun support physique (pièces, billets) et elles s'échangent uniquement sur Internet. Elles remplissent les mêmes fonctions qu'une monnaie traditionnelle. Elles permettent à une communauté d'utilisateurs d'échanger entre eux des biens et des services sans recourir à une monnaie fiduciaire comme le dollar ou l'euro. Elles reposent sur une technologie spécifique appelée «blockchain», dispositif électronique partagé qui permet d'authentifier les opérations qui y sont enregistrées.

Attention, acheter au moyen de crypto-monnaies peut coûter plus cher qu'avec une monnaie traditionnelle, en raison des frais prélevés pour valider la transaction. Des frais qui ne sont pas toujours prévisibles.

A savoir

Depuis le 1er janvier 2019, les actifs numériques (catégorie dans laquelle entre les crypto-monnaies) sont pris en compte dans le cadre du calcul de l'impôt sur le revenu. Sont imposées au titre de la «flat tax» les plus-values générées lors de l'achat ou de la revente de ces actifs numériques (impôt forfaitaire de 30 %). La transaction est imposable lorsque les gains sont convertis en devises (euros, dollars...). Pour éviter l'imposition, le montant total des transactions ne doit pas dépasser pas les 304 euros par an.

A côté des espèces, de la carte bancaire et du chèque, il existe d'autres moyens de paiement comme le virement, le prélèvement et le TIP SEPA, souvent privilégiés lors de paiement de factures. L'offre de paiement numérique par smartphone s'est fortement développée.

Valeurs associées

NEXC -1.05%
NEXC -0.82%
NEXC -0.52%
NEXC -0.50%

Annonces immobilières