1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La composition du foyer fiscal
Dernière mise à jour le : 26/09/2019

pikselstock/Shutterstock / pikselstock

Le foyer fiscal désigne l'ensemble des personnes inscrites sur une même déclaration annuelle de revenus. Ainsi, l'impôt à payer est calculé en fonction des revenus cumulés des membres du foyer fiscal.

Le foyer fiscal comme base d'imposition

Le foyer fiscal est composé d'une ou plusieurs personnes: le contribuable, son conjoint s'il est marié ou «pacsé» et les personnes à charge. Il sert de base au calcul du quotient familial et de l'Impôt sur le revenu. Ainsi, l'impôt est calculé sur l'ensemble des revenus imposables perçus par les membres du foyer. Toute modification du foyer fiscal doit être indiquée à l'administration fiscale. Manquer de signaler un changement peut être perçu comme une volonté de tromper l'administration.

A savoir

En matière d'Impôt sur le revenu, les concubins forment chacun un foyer fiscal. En revanche, au titre l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) ou de l'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), les concubins ne forment qu'un foyer fiscal. 

Les personnes à charge du foyer fiscal

Les enfants mineurs ou handicapés sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Par ailleurs, un enfant mineur recueilli entre dans le foyer fiscal de celui qui l'héberge. Le lien de parenté n'entre pas en jeu. De même, les personnes invalides peuvent être rattachées à un foyer fiscal si elles vivent sous le même toit que les membres du foyer.

A noter

Si un enfant mineur perçoit des revenus tirés de son travail ou de son patrimoine, ses parents peuvent lui faire déposer une déclaration en son nom. Il forme alors son propre foyer fiscal.  

Imposition distincte des couples mariés dans certains cas

Les conjoints peuvent constituer deux foyers fiscaux distincts dans trois cas de figure:

  • S'ils sont mariés sous le régime de la séparation de biens ou de la participation réduite aux acquêts et s'ils ne vivent pas sous le même toit.
  • S'ils sont en instance de séparation de corps ou de divorce et ont été autorisés à vivre séparément.
  • Si l'un ou l'autre des époux a abandonné le domicile conjugal.

Le cas des enfants majeurs

En principe, un enfant majeur forme un foyer fiscal. Toutefois, un enfant majeur de moins de 21 ans ou un étudiant de moins de 25 ans peut demander, sur option, son rattachement fiscal au foyer de ses parents. La condition d'âge est appréciée au 1er janvier de l'année d'imposition.  

Le rattachement au foyer fiscal doit être mentionné sur la déclaration de revenus annuelle des parents. En outre, il doit faire l'objet d'une demande de rattachement sur une lettre annexe rédigée par l'enfant. 

A noter

Le rattachement augmente le nombre de parts et réduit le montant du quotient familial. Pour autant, ce n'est pas toujours la solution la plus avantageuse si l'enfant a des revenus. 

Le foyer fiscal se compose d'une ou plusieurs personnes. Selon leur âge, les enfants majeurs peuvent être ou non rattachés au foyer de leurs parents.

Calculez le montant votre salaire net

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer