Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Impôts 2021: les charges à déduire
Dernière mise à jour le : 06/10/2021

Certaines dépenses sont déductibles de vos revenus imposables. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Certaines dépenses sont déductibles de vos revenus imposables. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Pension alimentaire, frais d’accueil d’une personne âgée, cotisations d’épargne retraite… certaines dépenses ou charges que vous avez supportées en 2021 sont déductibles du revenu global imposable de votre foyer fiscal. Pour permettre aux services fiscaux d’en tenir compte, vous devrez les inscrire dans votre déclaration de revenus 2021.

Sommaire:

  • Les pensions alimentaires
  • Les frais d’accueil d’une personne âgée
  • Les cotisations d’épargne retraite
  • Les prestations compensatoires

Les pensions alimentaires

La pension alimentaire que vous avez versée en 2021 à un enfant majeur ou à un parent dans le besoin, c’est-à-dire incapable d’assumer les nécessités de sa vie courante (logement, nourriture, habillement, frais d’études, de santé...) avec ses ressources personnelles, est déductible de votre revenu global imposable. TA condition qu’il ne fasse pas partie de votre foyer fiscal . Il doit former son propre foyer et remplir sa propre déclaration de revenus .

La pension versée à un enfant majeur, en espèces ou en nature, est déductible à hauteur d’un plafond revalorisé chaque année (plafond fixé à 5.959 euros en 2020, qui sera revalorisé dans les mêmes proportions que la première tranche du barème de l’impôt en 2021). Celle versée à vos parents et à vos autres ascendants (vos grands-parents, par exemple), à vos beaux-parents ou à vos parents adoptifs est déductible sans limite, dès lors qu’elle leur a permis de couvrir leurs besoins essentiels et qu’elle est proportionnée à vos ressources.

Si vous êtes divorcé, vous pouvez également déduire la pension alimentaire versée à votre ex-conjoint pour l’entretien de vos enfants mineurs communs qui ne sont pas à votre charge sur le plan fiscal (ils sont rattachés au foyer de votre ex-conjoint). Si la pension a été décidée judiciairement, elle est déductible intégralement. Si elle est versée spontanément, elle est aussi déductible sans limite, dès lors que son montant est raisonnable et correspond aux besoins d’entretien et d’éducation de vos enfants.

Bon à savoir

Si vous vivez en concubinage, vous pouvez également déduire les dépenses payées pour l’entretien de vos enfants mineurs communs rattachés au foyer de votre concubin(e). En revanche, vous ne pouvez pas déduire l’aide financière versée à une autre personne (un frère, un cousin, un ami…), même s’il est dans le besoin.

Les frais d’accueil d’une personne âgée

Si vous hébergez sous votre toit une personne âgée aux ressources modestes, les frais que vous supportez pour l’accueillir (logement, nourriture…) sont déductibles de votre revenu imposable, à hauteur d’un plafond revalorisé chaque année (plafond fixé à 3.542 euros pour 2020). Cette déduction est conditionnée au fait que la personne accueillie ne soit pas l’un de vos ascendants, qu’elle ait plus de 75 ans, qu’elle ne soit pas rattachée à votre foyer fiscal et que ses ressources soient inférieures au plafond d’octroi de l’ allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, soit 10.881,75 euros pour une personne seule et 16.893,94 euros pour un couple en 2021).

La limite de déduction de 3.542 euros n’a pas à être proratisée si l’accueil à votre domicile a commencé ou s’est terminé en cours d’année. Elle est doublée si vous hébergez un couple marié ou pacsé dont les ressources sont inférieures au plafond d’octroi de l’ASPA et dont chacun a plus de 75 ans.

À noter

La contribution sociale généralisée (CSG) que vous avez payée en 2021 est déductible de vos revenus à hauteur de 6,8%. Celle prélevée sur vos revenus professionnels et vos revenus de remplacement a été déduite directement de leur montant imposable. Celle prélevée sur les revenus de votre patrimoine ou de vos placements est déductible du revenu global imposable perçu par votre foyer fiscal l’année de son paiement. Votre revenu global imposable est égal à la somme des différents revenus catégoriels (salaires, retraites, bénéfices professionnels, revenus fonciers…) perçus par les membres de votre foyer.

Les cotisations d’épargne retraite

Pour vous inciter à épargner pour la retraite, la loi vous permet de déduire de votre revenu global imposable, dans certaines limites, les versements effectués dans l’année sur un plan d’épargne retraite (PER, PERP, régime Préfon…). Le plafond de déduction est fixé à 10% de vos revenus professionnels de l'année précédente, retenus dans la limite de huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale. Soit une déduction maximale de 32.909 euros pour 2021. Si vous n’avez pas de revenus professionnels ou si vous en avez peu, vous bénéficiez d’un plafond de déduction spécifique, égal à 10% du plafond annuel de la sécurité sociale. Soit 4.114 euros pour 2021.

Le cas échéant, vous pouvez majorer ce plafond de déduction de la part non utilisée de votre plafond de déduction des trois années antérieures. Si vous êtes mariés ou pacsés, vous pouvez aussi le majorer de la part non utilisée du plafond de déduction de 2021 de votre conjoint ou partenaire. Votre plafond de déduction d’épargne retraite et celui de votre conjoint ou partenaire de pacs sont inscrits dans votre déclaration de revenus préremplie. Vous pouvez corriger les montants indiqués s’ils sont inexacts.

Bon à savoir

Les versements effectués en 2020 pour la retraite mutualiste du combattant sont déductibles de votre revenu global imposable s’ils sont destinés à vous constituer une rente qui bénéficiera de la majoration accordée par l’État. Le montant maximal de la rente bénéficiant d’une majoration de l’État est fixé à 1.837,50 euros en 2021, majoration comprise.

Les prestations compensatoires

La prestation compensatoire que vous êtes obligé de verser à votre ex-conjoint après votre divorce, pour compenser la baisse de son niveau de revenus, est déductible de votre revenu imposable si vous devez la liquider sous forme de rente. Elle l’est également si vous devez la verser sous forme de capital dans un délai supérieur à douze mois suivant le prononcé du divorce. Le capital versé sur une durée inférieure ou égale à douze mois, lui, vous donne droit à une réduction d’impôt (y compris, désormais, si vous êtes condamné à verser une prestation compensatoire «mixte», c’est-à-dire en partie en capital et en partie en rente).

Des charges plus profitables aux “gros” contribuables

Les charges déductibles de votre revenu imposable sont d’autant plus intéressantes que vous êtes fortement imposé, car elles vous procurent une économie d’impôt proportionnelle à votre taux d’imposition. En effet, si vous déduisez 1.000 euros et êtes imposable dans la deuxième tranche du barème de l’impôt, taxée à 11%, vous réalisez une économie fiscale de 110 euros. Mais si vous êtes imposable dans la dernière tranche du barème, taxée à 45%, l’économie grimpe à 450 euros.

Annonces immobilières