Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Frais professionnels: la déduction forfaitaire de 10 %
Dernière mise à jour le : 21/10/2021

L’administration fiscale applique par défaut une déduction forfaitaire de 10% sur vos salaires crédit photo : Matej Kastelic/Shutterstock / Matej Kastelic

L’administration fiscale applique par défaut une déduction forfaitaire de 10% sur vos salaires crédit photo : Matej Kastelic/Shutterstock / Matej Kastelic

Dans le cadre de la déclaration de vos revenus annuels, l’administration fiscale applique par défaut une déduction forfaitaire de 10 % sur vos salaires. Celle-ci vise à tenir compte de vos frais professionnels. Aucun justificatif n’est exigé. Toutefois, son montant est encadré.

Sommaire:

  • La déduction forfaitaire de 10 % est effectuée par l’administration
  • Certaines dépenses professionnelles ne sont pas couvertes par la déduction de 10 %
  • Le montant de la déduction forfaitaire est encadré
  • Frais professionnels liés au télétravail à domicile en 2020

La déduction forfaitaire de 10 % est effectuée par l’administration

Lors de votre déclaration de revenus, si vous n’optez pas pour la déduction de vos frais au réel, une déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement appliquée à vos salaires pour tenir compte des dépenses professionnelles courantes liées à votre emploi. Sont notamment ainsi inclus dans la déduction:

  • Les frais de déplacement du domicile au lieu de travail.
  • Les frais de restauration sur le lieu de travail.
  • Les frais de documentation et de mise à jour des connaissances professionnelles.

Lorsque la déduction de 10 % est appliquée, vous n’avez aucun justificatif de vos dépenses professionnelles à joindre à votre déclaration.

A savoir

Chaque membre d’un foyer fiscal peut renoncer individuellement à la déduction forfaitaire de 10 % et demander la déduction de ses frais réels.

Certaines dépenses professionnelles ne sont pas couvertes par la déduction de 10 %

Les frais inclus dans la déduction forfaitaire ont été intégrés dans votre salaire imposable. A l’inverse, les autres dépenses n’ont pas être ajoutées à votre salaire et sont exonérées d’Impôt sur le revenu (IR).

Il s’agit par exemple des cadeaux offerts dans le cadre des relations de travail, des invitations à déjeuner faites à des contacts professionnels, des frais de déplacement en France ou à l’étranger ou encore des frais de déménagement en cas de mutation professionnelle.

A noter

Le remboursement de la moitié des frais de transport et la participation de l’employeur aux titres-restaurants n’ont pas à être déclarés.

Le montant de la déduction forfaitaire est encadré

Le montant de la déduction forfaitaire est au minimum de 442 € (sauf si la rémunération déclarée est inférieure à cette somme) et au maximum de 12.652 € pour chaque membre du foyer fiscal ayant perçu des salaires dans l’année. Le montant minimal s’applique même si vous avez occupé un emploi à temps partiel ou si vous avez travaillé une partie de l’année seulement.

Frais professionnels liés au télétravail à domicile en 2020

Ces frais ont pu donner lieu au versement d’allocations spéciales par l’employeur. Ces allocations sont réputées couvrir des frais non courants et sont exonérées dès lors qu’elles sont utilisées conformément à leur objet.

En pratique, lorsque le montant de ces allocations spéciales est forfaitaire, elles sont exonérées au minimum à hauteur de 10€ par mois et par jour de télétravail hebdomadaire. Pour cinq jours de télétravail, elles sont donc exonérées à hauteur de 50€ par mois. Lorsque le nombre hebdomadaire de jours de télétravail varie au cours du mois, l’allocation mensuelle est exonérée à hauteur de 2,50€ par jour de télétravail. L’allocation forfaitaire est exonérée dans la limite annuelle de 550€.

Pour plus de précisions sur les allocations et les frais liés au télétravail à domicile, vous pouvez consulter le document n° 2041 GP disponible sur impots.gouv.fr.

La déduction forfaitaire est automatique. Elle a l’avantage de la simplicité. Toutefois, il est possible d’y renoncer et d’opter pour les frais réels.

Annonces immobilières