1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Frais professionnels : la déduction forfaitaire de 10 %
Dernière mise à jour le : 28/01/2019

Matej Kastelic/Shutterstock / Matej Kastelic

Dans le cadre de la déclaration de vos revenus annuels, l'administration fiscale applique par défaut une déduction forfaitaire de 10 % sur vos salaires. Celle-ci vise à tenir compte de vos frais professionnel. Aucun justificatif n'est exigé. Toutefois, son montant est encadré.

La déduction forfaitaire de 10 % est effectuée par l'administration

Lors de votre déclaration de revenus, si vous n'optez pas pour la déduction de vos frais au réel, une déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement appliquée à vos salaires pour tenir compte des dépenses professionnelles courantes liées à votre emploi. Sont ainsi inclus dans la déduction:

  • Les frais de déplacement du domicile au lieu de travail.
  • Les frais de restauration sur le lieu de travail.
  • Les frais de documentation et de mise à jour des connaissances professionnelles. 

Lorsque la déduction de 10 % est appliquée, vous n'avez aucun justificatif de vos dépenses professionnelles à joindre à votre déclaration.

A savoir

Chaque membre d'un foyer fiscal peut renoncer individuellement à la déduction forfaitaire de 10 % et demander la déduction de ses frais réels.

Certaines dépenses professionnelles ne sont pas couvertes par la déduction de 10 %

Les frais inclus dans la déduction forfaitaire ont été intégrés dans votre salaire imposable. A l'inverse, les autres dépenses n'ont pas être ajoutées à votre salaire et sont exonérées d'Impôt sur le revenu (IR).

Il s'agit par exemple des cadeaux offerts dans le cadre des relations de travail, des invitations à déjeuner faites à des contacts professionnels, des frais de déplacement en France ou à l'étranger ou encore des frais de déménagement en cas de mutation professionnelle.

A noter

Le remboursement de la moitié des frais de transport et la participation de l'employeur aux titres-restaurants n'ont pas à être déclarés.

Le montant de la déduction forfaitaire est encadré

Le montant de la déduction forfaitaire est au minimum de 437 € et au maximum de 12.502 € pour chaque membre du foyer fiscal ayant perçu des salaires dans l'année. Le montant minimal s'applique même si vous avez occupé un emploi à temps partiel ou si vous avez travaillé une partie de l'année seulement.

Si vous êtes demandeur d'emploi inscrit depuis plus d'un an, votre déduction forfaitaire minimale est de 962 €. 

La déduction forfaitaire est automatique. Elle a l'avantage de la simplicité. Toutefois, il est possible d'y renoncer et d'opter pour les frais réels.

Impôts sur le revenu

Retrouvez le simulateur d'impôt sur le revenu Boursorama, l'outil parfait pour la simulation et le calcul de vos impôts.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer