Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Épargner dès maintenant pour mieux anticiper sa retraite
Dernière mise à jour le : 21/10/2021

Se constituer une épargne permet de limiter sa perte de pouvoir d’achat à la retraite crédit photo : Andrey_Popov/Shutterstock / Andrey_Popov

Se constituer une épargne permet de limiter sa perte de pouvoir d’achat à la retraite crédit photo : Andrey_Popov/Shutterstock / Andrey_Popov

Même si vous avez effectué une carrière professionnelle complète, le montant de votre retraite versée chaque mois devrait être très inférieur à celui de votre dernier salaire. Le taux de remplacement (pourcentage que représente la pension de retraite par rapport au dernier revenu perçu) est actuellement à 74 % environ pour un salarié du privé, non cadre (retraite à taux plein). Ce taux de remplacement va continuer de décroître dans les années à venir. Afin de limiter la baisse de votre niveau de vie, il est recommandé de vous constituer une épargne personnelle durant votre période d’activité.

Sommaire:

  • Votre future pension de retraite: combien allez-vous toucher?
  • Préparer sa retraite: évaluez votre capacité d’épargne
  • Epargne retraite: un choix vaste de produits d’épargne et d’investissements

Votre future pension de retraite: combien allez-vous toucher?

La première des démarches à accomplir est de tenter d’évaluer le montant de votre future retraite . Evidemment, cela n’est pas toujours facile: vous ne pouvez pas connaître avec certitude vos salaires à venir. Pour les salariés du privé, les fonctionnaires et les travailleurs indépendants, il est possible de faire des simulations en fonction de l’évolution attendue de votre salaire jusqu’à l’âge de votre départ à la retraite (évolution très favorable, favorable, défavorable…) en vous connectant ici .

A savoir

Un projet de réforme du système des retraites est en cours. Il prévoit l’instauration d’un régime universel. Cette réforme aura des incidences sur le taux de remplacement.

En fonction des éléments passés, de l’évolution attendue de votre rémunération et d’un certain nombre d’hypothèses retenues dans la dernière Loi de Financement de la Sécurité Sociale et par le Conseil d’Orientation des Retraites (COR), le montant annuel brut de votre retraite est calculé sur une période de cinq années, ainsi que son équivalent par mois. De même, le montant de votre retraite à taux plein est mis en avant. Ainsi, vous pouvez évaluer avec une certaine précision vos efforts à fournir en termes d’épargne si vous souhaitez limiter votre baisse de niveau de vie, une fois à la retraite.

A savoir

Il est préférable d’agir le plus tôt possible, idéalement entre 35 ans à 45 ans. Ainsi, vous disposez d’un horizon de placement suffisamment long pour vous créer un capital et en retirer des revenus récurrents.

Préparer sa retraite: évaluez votre capacité d’épargne

Pour évaluer votre capacité d’épargne destinée à vous constituer un capital, vous devez établir un budget prévisionnel. Celui-ci se présente sous la forme de deux colonnes. Dans la première, vous reportez vos revenus annuels considérés comme sûrs: salaire, primes récurrentes, 13ème mois... Dans la seconde, vous reportez toutes vos dépenses annuelles vues comme certaines: électricité, téléphone, impôts, remboursements de crédits en cours et à souscrire…

Si la différence est positive, vous disposez d’une capacité d’épargne. C’est ce montant que vous pouvez employer, pour tout ou partie, en vue de vous créer un capital destiné, entre autres, à améliorer votre situation financière de futur retraité .

A noter

Si vous êtes bénéficiaire d’une donation ou si vous avez hérité, pensez à votre retraite.

Epargne retraite: un choix vaste de produits d’épargne et d’investissements

Plusieurs types d’investissements vous permettent d’augmenter votre revenu disponible au moment de votre retraite. Par exemple:

  • L’immobilier locatif (meublé ou non et défiscalisant, le cas échéant, comme par exemple le Denormandie ou le Pinel): à la retraite, une fois votre investissement remboursé, vous toucherez des loyers.
  • L’ assurance-vie : à la retraite, vous pouvez retirer les sommes dont vous avez besoin, de manière libre (rachat total ou partiel) ou programmée, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal favorable pour les contrats dont l’ancienneté dépasse les huit ans. Une sortie en rente à vie est également possible.
  • Les produits d’épargne-retraite (PERP, Madelin, article 83, PERCO qui ne sont plus commercialisés depuis octobre 2020 et remplacés par le PER): les sommes versées sont déductibles en partie de vos revenus imposables et sont récupérées à votre retraite (sauf cas de déblocage anticipé) en rente et/ou en capital.
  • L’investissement financier (PEA, compte-titres ordinaire): une fois à la retraite, vous pouvez puiser à votre guise dans votre portefeuille ou bien vous contenter de percevoir les intérêts et dividendes.

A noter

Dans la mesure du possible, il est recommandé de diversifier son patrimoine en investissant sur des familles de placements ne réagissant pas de la même manière au même moment.

Compte tenu de la faiblesse des pensions de retraite par rapport aux derniers salaires touchés, il est conseillé de se constituer une épargne pour limiter sa perte de pouvoir d’achat à la retraite. Après avoir identifié vos besoins, vous devez évaluer votre capacité d’épargne. Puis sélectionner le ou les produits d’épargne comme les investissements vous permettant d’augmenter vos revenus à la retraite.

Annonces immobilières