Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le rétrogaming, une nouvelle tendance
Le Particulier pour BoursoraMag18/12/2020 à 15:00
Temps de lecture: 3 min

Le rétrogaming remet à l'honneur des jeux vidéo vieux de plus de vingt ans crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Le rétrogaming remet à l'honneur des jeux vidéo vieux de plus de vingt ans crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

De la Nes à la Mega Drive en passant par les jeux d'arcade, les vieilles consoles de jeux vidéo fascinent. Les grands éditeurs n'hésitent pas à les ressortir pour le bonheur du grand public. Certains modèles sont désormais si rares qu'ils s'échangent à plusieurs centaines d'euros sur le marché de l'occasion en étant pourtant infiniment moins performants sur le plan technique que les consoles d'aujourd'hui.

Le retour de la Nes

Alors que la guerre entre la Xbox Series X et la PS5 fait rage, des joueurs se ruent sur une tout autre console. La Game & Watch de chez Nintendo ressort pour les 35 ans de la création de Super Mario. Cette console de poche en 2D date des années 1980. Et les fans de jeux vidéo se l'arrachent, consacrant ainsi le succès du rétrogaming.

Cette mode consiste à jouer à d'anciens jeux vidéo ou consoles qu'on ne trouve plus que dans les brocantes, sur Internet, ou dans des magasins spécialisés. Nintendo n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai. La firme nippone avait déjà sorti en 2016 une Nes Mini Classic, version moderne de la Super Nes, un modèle des années 1980. Un succès. La console s'est écoulée à près de 3,56 millions d'exemplaires à travers le monde. Une nouvelle Game Boy et une Nintendo 64 revisitée pourraient sortir prochainement.

La mode des émulateurs

De Sony à Sega en passant par Atari, tous surfent sur la mode du jeu vidéo vintage et ressortent des cartons leurs vieilles consoles de jeux pour le plaisir des joueurs, notamment les quadras et quinquagénaires à la recherche d'une madeleine de Proust numérique. Gameplay simplifié, prise en main immédiate, instantanéité de l'action... sont quelques-unes des qualités recherchées par ces joueurs, peu importent les pixels.

L'engouement est tel qu'il flirte parfois avec l'illégalité. Ainsi, de nombreux influenceurs sont parvenus à faire tourner sur leur tout nouvelle Xbox Series X des jeux vidéo sortis à l'origine... pour PS2 ou GameCube, en bidouillant leur machine et en installant un émulateur de système de jeux vidéo. Ce programme informatique permet de charger des jeux d'une console à une autre, de manière illégale, et est principalement utilisé pour faire revivre les classiques des années 1980-1990 sur sa nouvelle machine.

Des collectionneurs prêts à payer

Le rétrogaming est d'ailleurs un élément important de la pop culture. T-shirt, coque pour téléphone portable ou encore objets de luxe s'approprient ces consoles d'un autre âge. Depuis début novembre 2020, la très luxueuse boutique Saint Laurent Rive Droite propose au sein de son concept store une borne d'arcade Neo Legend. Une machine pour geek nostalgique est recouverte d'or 24 carats et vendue au prix de 25.000 euros.

Ce coût exorbitant ne découragera sûrement pas les fans et collectionneurs. Tout récemment, la cartouche sous cellophane de Super Mario Bros 3, sur Nintendo Nes, est partie aux enchères pour le prix de 156.000 euros. Toutefois, que les petits budgets se rassurent. Pour jouer et retrouver les émotions de leur enfance en toute légalité, ils pourront toujours s'offrir à Noël la Retro Station de chez Capcom, une mini-borne d'arcade, vendue 176 euros.

Une vieille console, combien ça coûte

Retrouver le plaisir des jeux d'antan a un coût et ce ne sont pas toujours les consoles les plus récentes qui valent le plus cher. Comme le veut une règle implicite dans l'univers du rétrogaming, plus une console est ancienne et plus son prix est élevé. Ainsi la PS2, sortie au début des années 2000, coûte aujourd'hui près de 50 euros quand la Mega Drive 2, pourtant bien plus ancienne (1990), se négocie autour des 150 euros. La Nintendo 64 peut, pour certaines éditions, se vendre à plus de 250 euros. Une console Jaguar, véritable antiquité, vaut aujourd'hui 300 euros si elle est en bon état. Quant à la Neo-Geo AES, celle que l'on surnomme «la Rolls Royce des consoles», elle s'échange depuis bientôt trente ans à plus de 650 euros, soit plus qu'une PlayStation 5 neuve, tout juste sortie dans les magasins. Pour s'offrir ces petits bijoux, les utilisateurs peuvent se rendre sur le site RetroGame Shop ou sur EBay. Des boutiques de jeux vidéo, notamment à Paris près de la station de métro République, spécialisées dans le rétrogaming, sont également nombreuses.

Les Risques en Bourse

Fermer