Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Glass Marcano, la force du destin
Le Particulier pour BoursoraMag05/03/2021 à 08:30
Temps de lecture: 4 min

Lors du concours de cheffe d'orchestre «La Maestra» en septembre 2020, la jeune vénézuélienne Glass Marcano a pu diriger l'ouverture du célèbre opéra de Verdi «La Force du Destin». crédit photo : Glass Marcano Facebook

Lors du concours de cheffe d'orchestre «La Maestra» en septembre 2020, la jeune vénézuélienne Glass Marcano a pu diriger l'ouverture du célèbre opéra de Verdi «La Force du Destin». crédit photo : Glass Marcano Facebook

Lors du concours de cheffe d'orchestre « La Maestra » en septembre dernier, la jeune vénézuélienne Glass Marcano a pu diriger l'ouverture du célèbre opéra de Verdi « La Force du Destin ». Cela pourrait être aussi le titre d'un roman racontant l'ascension fulgurante de ce jeune prodige. Il y a un an, elle vendait des fruits et légumes au Venezuela pour payer ses études de droit. Un conte de fées que nous avons choisi de vous raconter pour célébrer la Journée de la Femme.

Glass Marcano: une petite fille avec un rêve

Gladysmarli Vadel de Marcano est née en 1995 à San Felipe au Venezuela. Élevée dans une famille pauvre, Glass Marcano doit sa formation à «El Sistema», un programme d'éducation musicale à destination des enfants défavorisés. Ce programme est connu pour sauver les jeunes issus des milieux défavorisés de la dérive vers la drogue et la délinquance. Glass Marcano commence donc le violon à l'âge de 4 ans. À 8 ans, elle apprend le solfège et joue dans un orchestre pour enfants. En 2006, elle intègre l'orchestre des jeunes de la région de Yaracuy. C'est à la tête de cet orchestre, lors d'une tournée en Colombie, qu'elle fait sa première expérience de cheffe à l'âge de 17 ans. Sa vie se partage entre ses études de droit, la musique et la vente de fruits et de légumes à la boutique familiale. Toutefois, Glass chérit toujours son rêve de devenir une grande cheffe d'orchestre sur la scène internationale.

Glass Marcano: le parcours d'une combattante

En 2019, la jeune femme a vent d'un tout nouveau concours à destination des jeunes cheffes d'orchestre. Claire Gibault, cheffe d'orchestre reconnue, a eu l'idée de cet événement baptisé «La Maestra». Son constat est le suivant: seulement 4,6% des chefs d'orchestre dans le monde sont des femmes , Claire Gibault veut donner leur chance à de jeunes candidates. La première édition devait avoir lieu en mars 2020, il y a eu 220 postulantes et seules 12 ont été retenues.

De son côté, la jeune vénézuélienne a dû sauter les obstacles pour arriver à ses fins. Pour commencer, il a fallu trouver la somme de 150 euros pour les frais d'inscription. Le salaire moyen au Venezuela est de 2,5 dollars et Glass Marcano n'a pas d'économie. Peu importe, elle met en place une cagnotte et sollicite son réseau pour l'alimenter. En même temps, elle doit réaliser une vidéo où elle dirige un orchestre. Glass Marcano sollicite ses professeurs de musique et ses amis pour le tournage. Cependant au Venezuela, le débit Internet est extrêmement faible et envoyer la vidéo a demandé un nombre incroyable de tentatives avortées avant de pouvoir y parvenir. Une semaine avant la date butoir pour l'inscription au concours, la cagnotte levée par Glass Marcano s'élève seulement à 80 euros. Désespérée, mais jamais vaincue, elle contacte les organisateurs du concours. Ces derniers lui proposent de lui avancer l'argent.

Quelque temps plus tard, elle reçoit un courrier dont elle ne comprend qu'un seul mot: «Félicitations». Comme elle le racontera plus tard, «cela a été un des plus beaux moments de ma vie». Toutefois, la crise sanitaire s'abat sur le monde et le concours de mars 2020 est annulé. En septembre 2020, nouvelle date fixée pour l'événement, le trafic aérien entre le Venezuela et la France est au point mort. Les organisateurs du concours sollicitent alors le ministère des Affaires étrangères et l'Ambassade de France à Caracas. Ainsi, Glass Marcano embarque sur un vol humanitaire jusqu'à Madrid puis prend un autre avion jusqu'à Paris. La jeune femme, ne parle ni anglais ni français, prend pour la première fois de sa vie l'avion. Quand Glass Marcano se présente aux éliminatoires de La Maestra à la Philharmonie de Paris, elle n'a presque pas dormi depuis son départ de Caracas. Et malgré tout, elle monte sur scène, s'empare de la baguette et la magie opère.

Glass Marcano: à l'aube d'une grande carrière

Si la jeune cheffe vénézuélienne ne remporte pas le concours, elle décroche pourtant le «Prix de l'Orchestre» décerné par le Paris Mozart Orchestra, conquis et touché par la prestation de Glass Marcano. Son incroyable histoire, sa force et sa passion pour la musique ont conquis tous ceux qu'elle approche. Le directeur de la Philarmonie, Emmanuel Hondré, décrit ainsi la prestation de la jeune musicienne: «Elle parle musique! Dans le sens où elle ne parle pas français ni anglais. Elle s'exprime, elle chante, elle fait des gestes... Ça marche, c'est incroyable, mais elle s'en sort finalement avec uniquement la musique pour pouvoir communiquer avec l'orchestre».

Depuis, la jeune femme a dirigé l'Orchestre national de Lyon lors de la cérémonie des Victoires de la Musique, le 24 février dernier. Le succès médiatique et public ne monte pas à la tête de ce jeune talent. Elle a préféré refuser certaines propositions alléchantes pour travailler encore et encore. Elle bénéficie des opportunités de l'Académie La Maestra. Elle étudie en classe de perfectionnement la direction d'orchestre au Conservatoire régional de Paris et de nombreux chefs, musiciens ou affiliés au concours se mobilisent pour aider Glass. Désormais, son rêve est à portée de baguette et on peut compter sur Glass Marcano pour l'accomplir pleinement.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer