Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il avoir peur des véhicules autonomes ?
Webedia16/01/2019 à 07:00
Temps de lecture: 2 min

Faut-il avoir peur des véhicules autonomes ? (Crédits photo : Adobe Stock)

Faut-il avoir peur des véhicules autonomes ? (Crédits photo : Adobe Stock)

Nous y sommes. Après des essais discrets débutés en 2009, Google vient officiellement de lancer Waymo One, son service de taxis autonomes aux États-Unis. Vous l'avez bien compris : grâce à Waymo One, il est désormais possible de commander une course à bord d'une voiture sans chauffeur. Avant Alphabet (la maison-mère de Google), c'est Uber qui a tenté l'expérience des véhicules sans pilote. Mais en 2018, un accident mortel impliquant une  Volvo XC90 a contraint l'entreprise de VTC à réviser ses projets en matière de selfdriving car. En 2016, c'est une Telsa équipée du système Autopilot qui est entrée en collision avec un camion malgré tous les ajustements et réglages de sécurité.

Des mesures de sécurité optimales

Ces incidents amènent à s'interroger quant à la fiabilité des voitures autonomes. À l'heure où, 90% des accidents de circulation sont liés à une défaillance humaine, les véhicules autonomes s'annoncent comme la solution anti-collisions. Tout a en effet été pensé pour que ces voitures du futur répondent à toutes les normes de sécurité possibles : un système informatique fiable, une réactivité accrue et un meilleur freinage. Bref, tout a été conçu pour qu'à l'avenir, les automobilistes puissent prendre le volant sans craintes. Grâce aux véhicules autonomes par exemple, ne se posera plus la question de la conduite en état de fatigue. Toutefois, de nombreux freins peuvent ralentir les utilisateurs de quatre roues tels que la responsabilité en cas d'accidents (la voiture, le constructeur ou le passager ?), mais aussi les risques de piratage ou le coût éventuel du produit qui risque de s'avérer important.

Le prochain défi des constructeurs

Quoiqu'il en soit, le projet ne laisse pas les grands constructeurs automobiles indifférents. Invité sur le plateau de BFM Business en juin 2018, Carlos Ghosn, l'ex-PDG de Renault déclarait : "La voiture autonome va permettre de sauver un million de vie par an. Aujourd'hui, il y a 1,3 million de personnes qui décèdent sur les routes tous les ans dans le monde". Comme l'ex-PDG de Renault, nombreux sont les constructeurs à faire le pari de l'autonomie ou de la conduite assistée. General Motors a annoncé en novembre 2018 déployer l'artillerie lourde afin de s'investir dans les véhicules électriques et autonomes. Ford de son côté a créé une division entièrement consacrée à la conduite autonome.  De là à ce que les poids lourds de l'industrie commercialisent des voitures volantes, il n'y a qu'un pas !

Les Risques en Bourse

Fermer