Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Box-office : 2016, année historique pour le cinéma en France
Webedia06/01/2017 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

Box-office : 2016, année historique pour le cinéma en France (Crédits photo : Adobe Stock)

Box-office : 2016, année historique pour le cinéma en France (Crédits photo : Adobe Stock)

En 2016, d'après les chiffres du Centre national du cinéma (CNC), il s'est vendu en France 213 millions de billets pour les salles obscures. Un bilan plus qu'excellent puisqu'il s'agit du deuxième meilleur niveau de fréquentation depuis près de cinquante ans, après le record de 217 millions d'entrées atteint en 2011. Pour rappel, en 2015, les salles de cinéma françaises avaient enregistré 205 millions d'entrées. Alors à quoi est due cette hausse de fréquentation spectaculaire connue en 2016 ?

Les blockbusters américains au plus haut

Évidemment, les blockbusters américains ont largement attiré les spectateurs français en salles. Le studio Disney, qui a connu une année 2016 historique en dépassant les sept milliards de dollars de recettes à travers le monde, a réalisé de beaux résultats dans l'Hexagone grâce à "Zootopie" (4,8 millions d'entrées), "Vaiana, la légende du bout du monde" (3,8 millions) ou encore "Captain America: Civil War" (3 millions). "Rogue One: a Star Wars story", sorti mi-décembre, a quant à lui déjà dépassé les quatre millions de spectateurs en France. Des longs métrages produits par d'autres studios ont aussi cartonné, comme "The Revenant" avec Leonardo DiCaprio ou "Comme des bêtes" de Chris Renaud et Yarrow Cheney, qui ont chacun totalisé 3,7 millions d'entrées. Au total, selon le CNC, les films américains ont enregistré 111,80 millions d'entrées, soit 52,6% de parts de marché. Un score qu'ils n'avaient pas atteint depuis l'année 1958, et qui est en progression de 5,5% par rapport à 2015.

Les comédies françaises ont la cote

Face à ces mastodontes américains, les films tricolores sont toutefois parvenus à tirer leur épingle du jeu. Trois comédies françaises grand public ont particulièrement brillé : "Les Tuche 2 : Le rêve américain" (4,6 millions d'entrées), "Camping 3" (3,2 millions) et "Radin !" (2,9 millions). "Les Tuche 2" peut d'ailleurs se targuer d'être le deuxième film le plus vu de l'année 2016 en France, juste derrière "Zootopie". En revanche, d'autres comédies comme "Brice 3" et "La Tour 2 Contrôle Infernale" ne sont pas parvenues à atteindre les résultats espérés. D'autres films moins comiques ont réalisé des scores honorables, notamment "Chocolat" avec Omar Sy (1,9 million d'entrées), "Médecin de campagne" avec François Cluzet (1,5 million) et "L'odyssée", le biopic sur le commandant Cousteau (1,2 million). Les Français ont fait preuve d'un tel appétit pour le septième art que même des longs métrages plus confidentiels, comme "Merci Patron !" de François Ruffin, ont réussi à passer le seuil du demi-million d'entrées. Finalement, en 2016, la production hexagonale a enregistré une part de marché de 35,3%, en progression de 3,1% par rapport à 2015.

Des films d'une grande diversité

Si les cinémas ont connu une telle hausse de leur fréquentation en France en 2016, c'est sans doute grâce à la diversité des films proposés. En effet, aucun long métrage ne s'est détaché au point de franchir le seuil des cinq millions d'entrées. Cependant, les Français ont eu le choix entre 692 films, soit presque cent de plus qu'en 2011. Il s'agit tout simplement d'un record dans l'Hexagone depuis l'invention du septième art. De ce fait, l'intérêt des spectateurs s'est porté sur un plus grand nombre de productions que par le passé. D'après le CNC, 103 longs métrages ont dépassé les 500 000 entrées. Mieux, 51 films ont franchi le million d'entrées, contre 44 en 2015. Si ce score de 213 millions de billets vendus est exceptionnel, cela fait désormais trois ans que la fréquentation des salles de cinéma en France dépasse les 200 millions d'entrées. Il n'y a plus qu'à espérer qu'il en soit de même en 2017, et que la France reste ainsi le pays le plus cinéphile d'Europe.

Les Risques en Bourse

Fermer