1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Violences conjugales : elle dépose 5 plaintes avant d'être « entendue »
Le Point08/04/2019 à 06:20

Virginie affirme que la première plainte contre son ancien compagnon a conduit à un rappel à la loi.

Elle a dû utiliser les réseaux sociaux pour que son ancien compagnon soit mis en examen. Virginie dit avoir été victime de violences conjugales de la part de son ancien compagnon, père de ses deux enfants, et a lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux au mois de février, après avoir porté plainte à cinq reprises. Interrogée dans l'émission de TF1 Sept à Huit, elle explique que les violences auraient commencé par être verbales, lorsqu'elle s'est installée avec son compagnon : « Lui avait le droit de faire ce qu'il voulait, mais moi il fallait que je fasse ce que lui voulait sinon ça lui déplaisait, il s'énervait, moi je ripostais aussi et après ça pouvait dégénérer, mais au début c'était beaucoup verbalement. »Lire aussi Meurtre de Julie Douib par son ex-conjoint : « Cela devait finir par arriver... »Virginie évoque ensuite des périodes de jalousie, des « petites claques sur la tête, des choses qui ne faisaient pas mal, mais qui [l]'énervaient », jusqu'au moment où son compagnon lui aurait envoyé un téléphone dans le visage. « Il s'est énervé, il s'est penché, m'a regardée et a jeté le téléphone en me visant », raconte-t-elle dans l'émission, expliquant avoir eu « une marque qui est restée plus d'une année et une énorme bosse qui avait gonflé ». Craignant que pire puisse se produire, Virginie décide de porter plainte contre son compagnon, mais évoque une démarche compliquée, qui conduit à un...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer