Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vers une nouvelle formation des imams en France

Reuters11/10/2016 à 15:47

LA FRANCE CHERCHE À MIEUX FORMER LES IMAMS

PARIS (Reuters) - Trois universitaires ont été chargés mardi de remettre d'ici décembre au gouvernement des préconisations pour mettre en place une nouvelle offre de formation des imams de France, qui devrait voir le jour en septembre 2017.

La création de diplômes d'islamologie, pour aller au-delà des formations à la laïcité déjà proposées dans 17 grandes universités à de futurs imams et aumôniers, avait été annoncée fin août dans le cadre des travaux pour un "islam de France".

L'islamologue Rachid Benzine, l'historienne Catherine Mayeur-Jaouen et la juriste Mathilde Philip-Gay ont été reçus mardi au ministère de l'Intérieur par Bernard Cazeneuve et sa collègue de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

L'objectif de leur mission est "d'améliorer l'offre de formation accessible aux imams de France au sein des universités françaises, dans le strict respect de la laïcité", écrivent les deux ministres dans un communiqué commun.

Après avoir soutenu la création de diplômes universitaires offrant des formations "civiles et civiques" (17 à ce jour), le gouvernement souhaite "franchir une nouvelle étape en suscitant la création, au sein des universités publiques, de centres ou de cursus d'excellence en islamologie", ajoute le texte.

"Ces formations devront notamment pouvoir être suivies par de futurs imams français en complément du parcours qu'ils accomplissent au sein d'instituts privés de théologie, mais aussi par tous les étudiants intéressés par ces questions dans une optique purement profane", ajoute-t-il.

Bernard Cazeneuve a lancé fin août des consultations avec des représentants de la communauté musulmane, de la société civile et des parlementaires pour donner un nouvel élan à la construction d'un "islam de France".

Une Fondation pour l'islam de France, présidée dans un premier temps par l'ancien ministre de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement, devrait voir le jour d'ici novembre, et une association cultuelle dirigée par des musulmans sera chargée du financement des mosquées et de la formation théologique des imams.

Souvent formés seuls ou à l'étranger, les imams de France ne parlent pas toujours français et ont des profils très hétérogènes. Des religieux respectés, formés dans les meilleurs instituts ou autodidactes, côtoient des prêcheurs "autoproclamés", l'imamat n'étant régi par aucun statut.

Plusieurs centaines d'entre eux sont envoyés en France pour de courtes durées par des Etats étrangers comme la Turquie, l'Algérie et le Maroc.

(Chine Labbé, édité par Jean-Baptiste Vey)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.