1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Urvoas votera Hamon au premier tour
Reuters18/04/2017 à 12:42

URVOAS VOTERA HAMON AU PREMIER TOUR

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a annoncé mardi qu'il voterait pour le candidat socialiste Benoît Hamon au premier tour de l'élection présidentielle dimanche prochain, refusant d'être un "frondeur présidentiel".

Ce proche de l'ancien Premier ministre Manuel Valls, qui votera pour sa part en faveur du candidat d'En Marche! Emmanuel Macron, également rejoint par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, dit vouloir rester fidèle à sa famille socialiste.

"Je vais voter socialiste, même si je n'ai pas la mémoire courte", déclare-t-il dans Libération. "J'ai tellement critiqué l'attitude des frondeurs que je ne vais pas recourir aux mêmes pratiques".

Une annonce confirmée sur la chaîne CNEWS.

"Je ne veux pas être un frondeur présidentiel comme d'autres seraient des frondeurs gouvernementaux. Je voterai Benoît Hamon évidemment", a-t-il déclaré.

Sévère avec la politique menée pendant cinq ans sous François Hollande, Benoît Hamon s'est placé au rang des députés "frondeurs", avant de remporter la primaire organisée par le PS en janvier dernier.

Jean-Jacques Urvoas annonce par ailleurs qu'il sera candidat à sa réélection comme député du Finistère, sous la bannière socialiste, aux législatives des 11 et 18 juin.

(Elizabeth Pineau, avec Hélène Dauschy, édité par Yves Clarisse)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frenchto
    18 avril13:56

    DIGNE DESCENDANT DE TAUBIRA

    Signaler un abus

  • d.e.s.t.
    18 avril13:24

    Quand on est stupide, à gôche, on l'est vraiment jusqu'au bout, mais la fidélité à un sot tel que Oui-Oui des merveilles n'est pas vraiment une qualité, au contraire!

    Signaler un abus

  • M7403983
    18 avril13:11

    Cela en dit long sur la mentalité de ce ministre bon à rien ... uniquement fait le bouche trou de Taubira !!! avec un Hollande ne cessant d'inaugurer la culture des patates chaudes Hollandaise !!!! (à défaut des tulipes).

    Signaler un abus

  • frk987
    18 avril12:57

    Occupe toi du mur des c ça fait 5 ans qu'on attend le licenciement de ces bons à nibe.

    Signaler un abus

  • frk987
    18 avril12:56

    Si tu savais ce qu'on sen fout t'aurais une idée de la nullité socialiste.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer