1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Une candidate au djihad en Syrie et son recruteur arrêtés à Nice
Reuters31/08/2014 à 18:00

ARRESTATION À NICE D'UNE CANDIDATE AU DJIHAD EN SYRIE ET DE SON RECRUTEUR PRÉSUMÉ

PARIS (Reuters) - Une adolescente française de 16 ans, candidate au "djihad" en Syrie, et son recruteur présumé ont été arrêtés samedi à Nice (Alpes-Maritimes), annonce dimanche le ministère de l'Intérieur.

La jeune fille a été interpellée vers 17h00 à l'aéroport de Nice "alors qu'elle s'apprêtait à prendre un vol pour la Turquie, avec le projet d'atteindre la Syrie", précise le ministère dans un communiqué.

"N'ayant fait l'objet d'aucun signalement de la part de sa famille qui ignorait tout de ses intentions, c'est la vigilance des policiers aux frontières de l'aéroport de Nice qui a permis de l'intercepter", indique le ministère.

La brigade anti-criminalité a arrêté par la suite, en fin de soirée, le recruteur présumé de la jeune fille, un homme d'une vingtaine d'années qui avait payé son billet d'avion.

Deux adolescentes françaises de 15 et 17 ans, elles aussi recrues présumées pour le "djihad" en Syrie, ont été mises en examen le 21 août pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Le gouvernement français a présenté début juillet un projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme pour faire face à la menace représentée par la présence de nombreux djihadistes français et européens en Syrie et en Irak.

Selon le rapporteur du projet de loi à l'Assemblée, Sébastien Pietrasanta, 900 Français sont impliqués dans les filières syriennes.

A la mi-juillet, 343 Français combattaient en Syrie, dont sept mineurs et une cinquantaine de femmes, 151 personnes étaient en transit, 172 étaient reparties de Syrie, dont une centaine sont rentrées en France.

Trente-trois parmi ces combattants présumés ont été tués.

(Sophie Louet)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean.e
    31 août17:50

    laisse les partir mais pas revenir surtout

    Signaler un abus

  • pier1309
    31 août17:00

    Grave Lamentable ... A quand un retour en grâce du bagne ... en Guyane ou en Calédonie ... là au moins ils sont contrôlables ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer