Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un plan pour provoquer un sursaut républicain à l'école

Reuters22/01/2015 à 17:49

UN PLAN POUR PROVOQUER UN SURSAUT RÉPUBLICAIN À L'ÉCOLE

PARIS (Reuters) - Rétablissement de l'autorité et défense de la laïcité sont les grands axes des mesures pour l'école annoncées jeudi par le gouvernement français pour provoquer un sursaut républicain après les attentats, surtout dans les quartiers difficiles.

Une enveloppe de 250 millions d'euros sur trois ans financée "par redéploiement de crédits gelés" a été débloquée pour financer des mesures incluant la formation à la laïcité d'un millier de personnels éducatifs.

"La République, c'est toujours un combat", a dit Manuel Valls en conférence de presse, appelant à une "mobilisation sans précédent" pour l'édification d'une "République ferme et généreuse, fondée sur les droits et les devoirs".

Au-delà de la seule question de l'école, le chef du gouvernement a décrit les "fractures" d'un pays où les politiques publiques menées depuis 30 ans n'ont pas empêché certains quartiers de cumuler pauvreté, chômage, discriminations et inégalités hommes-femmes.

Il a chargé deux de ses ministres de préparer un comité interministériel sur la lutte contre les inégalités, prévu début mars. Contre la "ghettoïsation et la ségrégation", il a notamment prôné une "politique du peuplement, pas seulement du logement et de l'habitat".

"N'ayons pas peur des mots et ne perdons pas de temps en faux débats, c'est le réel qu'il faut changer", a insisté Manuel Valls, critiqué pour avoir utilisé mardi le terme d'"apartheid territorial, social, ethnique".

La ministre de l'Education nationale a présenté un plan destiné à tirer à l'école les leçons des attentats djihadistes qui ont fait 17 morts début janvier.

Perpétrés par de jeunes Français, ces attaques ont provoqué un sursaut et des débats sur des questions comme la place de l'islam, la puissance d'internet et la liberté d'expression.

PERTES DE REPÈRES

Quelque 200 incidents, selon des chiffres officiels, ont émaillé les minutes de silence organisées dans les écoles pour rendre hommage aux victimes, parmi lesquelles figuraient des journalistes, des juifs et des policiers.

L'école est le "révélateur des pertes de repères" de la société, a dit Najat Vallaud-Belkacem, évoquant la désinformation des jeunes alimentée par les réseaux sociaux, le repli identitaire et la méfiance à l'égard des médias traditionnels.

La ministre a annoncé la formation, d'ici juillet, d'un millier d'enseignants et de personnels d'éducation à la laïcité et à l'enseignement moral et civique. La capacité des candidats à faire partager les valeurs de la République sera, en outre, évaluée dans les concours de recrutement

Des ressources pédagogiques seront fournies tels que des films retraçant les combats historiques pour les valeurs de la République et des argumentaires sur la laïcité.

Comme l'a annoncé François Hollande mardi dans ses voeux à l'Education nationale, le 9 décembre est proclamé journée de la laïcité.

En matière d'autorité, le million de salariés de l'Education nationale est invité à n'avoir "aucune faiblesse" en matière de respect du maître, de civilité entre élèves et de politesse. Le règlement intérieur sera dorénavant présenté et signé par les élèves et leurs parents.

Tout comportement contraire devra faire l'objet d'un signalement pouvant conduire à des sanctions, a dit la ministre, invitant à "ne rien laisser passer pour fixer des limites dont les futurs citoyens ont besoin pour se construire."

Déclaré "chantier prioritaire", la maîtrise du français sera évaluée en CE2 pour mieux répondre aux besoins des élèves en difficulté d'apprentissage de ce savoir fondamental.

Pour lutter contre la grande pauvreté qui toucherait quelque deux millions d'enfants, les fonds sociaux ad hoc seront augmentés de "plus de 20%", à hauteur de 45 millions d'euros.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.