1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un particulier assure avoir racheté "google.com" pour moins de 11 euros
Le Point02/10/2015 à 19:52

Google dépossédé de son nom de domaine ? C'est en tout cas ce qu'assure Sanmay Ved. L'ancien employé de la société basée à Mountain View en Californie affirme avoir réussi à racheter « google.com », pour la modique somme de 12 dollars, soit un peu moins de 11 euros. « Alors que j'étais dans l'interface Google, j'ai tapé google.com avant de cliquer sur le moteur de recherche des noms de domaine. À ma grande surprise, google.com était disponible », explique Sanmay Ved dans un article publié sur le site LinkedIn. Il a alors « ajouté » le nom de domaine à son « panier » sur Internet.

« Je pensais recevoir un message d'erreur à un moment donné, m'indiquant que la transaction n'avait pas réussi », explique Sanmay Ved, avant d'ajouter que cela n'a pas été le cas, et que son « compte en banque a même été prélevé ». Pour appuyer ses dires, l'Américain publie deux captures d'écrans des messages confirmant son achat. Mais l'heureux propriétaire, qui s'est donc retrouvé webmaster de google.com, ne l'a pas été très longtemps. À peine une minute plus tard, « l'achat a été suivi par un courriel d'annulation de Google Domains », explique-t-il.

Un précédent

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer pourquoi Sanmay Ved a réussi à racheter « google.com » : la plateforme de rachat de nom de domaine, Google Domains, aurait pu être victime d'un bug, ou l'entreprise aurait tout simplement pu oublier de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer