Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un arrêté pour empêcher la reprise des vols intérieurs abandonnés par Air France
Reuters22/06/2020 à 09:53

UN ARRÊTÉ POUR EMPÊCHER LA REPRISE DES VOLS INTÉRIEURS ABANDONNÉS PAR AIR FRANCE

PARIS (Reuters) - Le gouvernement va prendre un arrêté pour éviter que d'autres compagnies aériennes ne se positionnent sur les lignes intérieures dont Air France doit abandonner la desserte pour réduire son bilan carbone, en contrepartie des aides publiques dont elle a bénéficié.

"Nous avons demandé, dans le cadre du plan de sauvetage (..) qu'Air France se retire des lignes (...) pour lesquelles il existe une alternative ferroviaire à moins de deux heures et demie (...) et il n'est évidemment pas envisageable que des opérateurs quels qu'ils soient - notamment low-cost - viennent s'y installer donc nous prendrons un arrêté (...) de manière à ce qu'il n'y ait pas effectivement ces effets de distorsion de concurrence", a expliqué lundi sur RTL Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat chargé des Transports.

"Si on demande ça à Air France, ce n'est pas pour qu'une compagnie low-cost vienne mettre en place une liaison à la place d'Air France, c'est bien pour ça qu'on veut éviter que d'autres compagnies ne reprennent la place", a renchéri sur BFMTV et RMC sa ministre de tutelle, Elisabeth Borne, chargée de la Transition écologique.

Concernant le calendrier, Jean-Baptiste Djebbari a précisé que cet arrêté pourrait être pris "très rapidement", tandis que les concertations, notamment avec les régions, sur les lignes à supprimer, seraient lancées "au retour de l'été".

(Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3591150
    22 juin12:45

    Sans analyse fine et précise d'un problème, les solutions d'aujourd'hui seront les problèmes de demain.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer