Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

UE: Réunion des ministres de l'Énergie pour discuter de la flambée des prix
information fournie par Reuters22/09/2021 à 11:52

UE: RÉUNION DES MINISTRES DE L'ÉNERGIE POUR DISCUTER DE LA FLAMBÉE DES PRIX

UE: RÉUNION DES MINISTRES DE L'ÉNERGIE POUR DISCUTER DE LA FLAMBÉE DES PRIX

par Kate Abnett

BRUXELLES (Reuters) - Les ministres de l'Energie de l'Union européenne (UE) vont discuter mercredi de la flambée des prix du gaz et de l'électricité en Europe, alors que certains gouvernements préparent des mesures pour limiter l'impact sur les consommateurs.

Les prix de référence de l'électricité en Europe se sont envolés cette année, faisant plus que tripler en Espagne et dans d'autre pays, une flambée due notamment à la hausse des prix du gaz en raison des faibles niveaux de stocks, au bond des droits d'émission de CO2 dans l'UE et à la faible production d'énergie renouvelable.

"Je prévois et j'attends également un débat crucial sur les prix dans le secteur de l'énergie", a déclaré le ministre slovène de l'Infrastructures, Jernej Vrtovec, qui dirigera la réunion mercredi.

La flambée des prix l'énergie "n'est pas acceptable pour notre économie, pour nos citoyens", a-t-il ajouté.

Les prix de référence du gaz ont augmenté de plus de 250% en Europe depuis janvier.

Certains gouvernements européens ont dit envisager des mesures telles que des aides ou un plafonnement des prix afin de limiter l'impact sur les consommateurs de la hausse des coûts.

En France, le gouvernement a annoncé la semaine dernière qu'il verserait en décembre une aide "exceptionnelle" de 100 euros aux 5,8 millions de Français bénéficiaires du "chèque énergie".

De son côté, le gouvernement espagnol a exhorté l'UE à organiser une réponse plus coordonnée, en demandant à la Commission européenne de fournir des orientations sur la manière dont les États peuvent répondre à la flambée des prix tout en respectant les lois européennes.

"Nous avons besoin de toute urgence d'un menu préétabli de politiques européennes pour réagir immédiatement à des flambées drastique des prix", ont déclaré la ministre espagnole de l'Économie, Nadia Calviño, et la ministre de l'Énergie, Teresa Ribera, dans une lettre adressée à la Commission.

La commissaire européenne chargée de l'Energie, Kadri Simson, a dit que la Commission suivait la situation et "discutait des outils à notre disposition" pour réagir.

Les ministres du bloc tiendront également mercredi leur premier débat sur les propositions visant à renforcer les politiques de l'UE en matière de lutte contre le réchauffement climatique, notamment celle de porter à 40% l'énergie produite à partir de sources renouvelables d'ici à 2030.

"Je suis convaincue que notre réponse doit être une transition plus rapide vers les énergies renouvelables", a déclaré la ministre autrichienne de la Protection du Climat, Leonore Gewessler, ajoutant que cela rendrait l'UE "plus résistante aux fluctuations de prix à long terme".

(Reportage Kate Abnett, avec la contribution de Sabine Siebold et Marine Strauss; version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

1 commentaire

  • 22 septembre13:15

    Vladimir va nous vendre son gaz acheminé par le gazoduc Nord Stream 2 !!!Les allemands seront les gagnants ................