1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tuerie de Chevaline : un nouveau suspect dans le viseur des enquêteurs
Le Point25/05/2015 à 19:11

L'enquête sur la tuerie de Chevaline rebondit. Le journal britannique The Mirror révèle en effet que Patrice Menegaldo, qui s'est suicidé au mois de juin dernier, serait aujourd'hui "un vrai suspect" dans le quadruple assassinat qui avait frappé les Alpes en septembre 2012. Une information confirmée par France 2. Selon le journaliste Tom Parry, qui cite le procureur d'Annecy Éric Maillaud, l'ancien légionnaire, entendu dans l'affaire il y a trois ans en tant que simple témoin, serait "tout en haut de la liste des suspects" dans le quadruple assassinat où trois membres de la famille al-Hilli et le cycliste amateur Sylvain Mollier avaient trouvé la mort. Un quadruple meurtre jamais élucidé.Dans son livre à paraître The Perfect Crime, Tom Parry précise que la famille d'origine irakienne en vacances dans les Alpes pourrait ne pas avoir été la cible du meurtrier, comme cela a souvent été indiqué. La tuerie pourrait ainsi avoir des "racines locales", selon le journaliste qui cite Éric Maillaud. D'après le procureur, Patrice Menegaldo connaissait la compagne du cycliste, Claire Schutz. "Il avait des problèmes psychologiques"Les enquêteurs s'intéressent maintenant au profil de l'ancien légionnaire. "Il s'agit d'un homme qui se tue, et explique son acte dans une lettre, assurant qu'il ne pouvait plus être considéré comme un suspect", explique Éric Maillaud, qui rappelle que Patrice Menegaldo n'avait été entendu qu'en...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer