Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Tennis: Alcaraz renverse Sinner et défiera Zverev en finale de Roland-Garros
information fournie par Reuters 08/06/2024 à 14:09

Alcaraz renverse Sinner et défiera Zverev en finale de Roland-Garros

Alcaraz renverse Sinner et défiera Zverev en finale de Roland-Garros

par Vincent Daheron

Le numéro trois mondial Carlos Alcaraz s'est qualifié pour la première fois de sa carrière en finale de Roland-Garros grâce à sa victoire vendredi face au deuxième joueur mondial Jannik Sinner (2-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-3 en 4h09).

Il sera opposé dimanche à un autre novice en finale, l'Allemand Alexander Zverev, vainqueur du Norvégien Casper Ruud (2-6, 6-2, 6-4, 6-2 en 2h35), finaliste des deux dernières éditions.

Âgé de 21 ans, l'Espagnol devient le plus jeune joueur à atteindre la finale d'un Grand Chelem sur trois surfaces différentes (dur, herbe et terre battue) après ses titres à l'US Open 2022 et à Wimbledon 2023 ansi que le deuxième plus jeune finaliste des Internationaux de France de tennis depuis 2000, derrière son compatriote Rafael Nadal, âgé de 19 ans et deux jours lors de son premier sacre à Paris en 2005.

"C'était probablement l'un des matchs les plus difficiles de ma courte carrière", a-t-il déclaré sur le court après son succès. "Je suis très content de tout ce que j'ai traversé aujourd'hui, d'avoir attendu mon moment pour arriver jusqu'à la victoire."

"Le match était serré. Le niveau de tennis était élevé, très élevé. Tout était intense. La clé, c'est que j'ai sans doute saisi les occasions que Jannik (Sinner) m'a données dans le match", a-t-il poursuivi en conférence de presse.

Dans une affiche qui n'a pas tenu toutes ses promesses quant à la qualité de jeu, à l'image des 102 fautes directes et 15 doubles fautes cumulées par les deux joueurs, Carlos Alcaraz a réussi à renverser le cours du match alors qu'il était dos au mur à deux reprises.

D'abord à l'issue du premier set qu'il a concédé à cause d'une entame parfaite de Jannik Sinner qui menait 4-0 après 20 minutes de jeu.

Puis à l'issue de la troisième manche qui permettait au Transalpin, assuré de devenir numéro un mondial lundi, de mener deux sets à un.

"Je me suis dit qu'il fallait que je reste plus agressif que lui sur le terrain parce qu'en début de match, il contrôlait vraiment très bien le match. Il courait. Je n'ai pas réussi à le déstabiliser", a déclaré l'Espagnol.

TENSIONS ET CRAMPES

Le Murcian a haussé son niveau de jeu, enchaîné les amorties et les passings en bout de course pour reprendre le dessus sur son adversaire, qui a semblé parfois diminué physiquement au point de se faire masser l'avant-bras et les cuisses pendant le troisième set. "J'ai eu des tensions et un peu de crampes", a-t-il admis en conférence de presse.

Carlos Alcaraz a envoyé les deux joueurs dans une cinquième manche quelques minutes après un smash facile manqué par Jannik Sinner.

Dans le dernier set, l'élève de Juan-Carlos Ferrero, vainqueur ici en 2003, a fait la course en tête en breakant d'entrée avant de conclure sur sa troisième balle de match.

Carlos Alcaraz est arrivé convalescent à Roland-Garros après une blessure à l'avant-bras qui l'a contraint à ne disputer qu'un seul tournoi sur terre battue, au Masters 1000 de Madrid, où il a été éliminé en quarts de finale par Andrey Rublev (4-6, 6-3, 6-2).

L'année dernière, il s'était incliné aux portes de la finale face au Serbe Novak Djokovic (6-3, 5-7, 6-1, 6-1) après avoir souffert de crampes pendant la rencontre, tendu par l'enjeu de sa première demi-finale à Roland-Garros. "On a appris de ma défaite", a-t-il dit vendredi après le match pendant lequel il a eu de nouvelles crampes.

"Les crampes, pendant le match, n'étaient pas aussi graves que celles que j'ai eues l'année dernière. Mentalement, je suis plus fort. Je sais comment gérer ce genre de situation", a-t-il précisé en conférence de presse.

Malgré son meilleur parcours à l'occasion de sa cinquième apparition porte d'Auteuil, Jannik Sinner ne remportera pas un deuxième Grand Chelem après l'Open d'Australie en janvier dernier. Adriano Panatta reste le seul Italien de l'ère Open (1968) à avoir triomphé sur la terre battue parisienne en 1976.

ZVEREV ÉCARTE RUUD

Dans la deuxième demi-finale, Alexander Zverev s'est imposé face à Casper Ruud malgré la perte du premier set pour rejoindre sa deuxième finale en Grand Chelem, quatre ans après celle perdue à l'US Open. Il est le deuxième Allemand en finale des Internationaux de France dans l'ère Open après Michael Stich en 1996.

Il a pris sa revanche sur Casper Ruud qui l'avait battu au même stade de la compétition l'année dernière (6-3, 6-4, 6-0) et qui a été perturbé vendredi par des problèmes d'estomac.

Le 4e mondial rallie la finale du "French Open" après trois éliminations consécutives dans le dernier carré, dont un abandon face à l'Espagnol Rafael Nadal en 2022 à cause d'une blessure à la cheville.

Alexander Zverev a sorti au premier tour de ce Roland-Garros Rafael Nadal (6-3, 7-6, 6-3) pour ce qui était le très probable dernier match aux Internationaux de France du maître des lieux (14 titres, un record).

(Reportage de Vincent Daheron, édité par Jean-Stéphane Brosse et Kate Entringer)

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer