Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Telecom Italia dévisse en Bourse après des doutes sur son plan stratégique
information fournie par Boursorama avec AFP 07/03/2024 à 17:36

( AFP / MIGUEL MEDINA )

( AFP / MIGUEL MEDINA )

Le nouveau plan stratégique 2024-2026 de Telecom Italia (TIM) a été fraîchement accueilli à la Bourse de Milan, où le titre plongeait jeudi après-midi sur fond de doutes sur la réduction de la dette de l'opérateur.

L'action chutait de 10,11% à 0,249 euro vers 15H50 (14H50 GMT), dans un marché en hausse de 0,31%.

"Tout le monde ne comprend pas nos stratégies, les réactions du marché ne sont pas justes, mais vous comprendrez que nous tiendrons nos promesses", a réagi le PDG Pietro Labriola, en présentant le plan aux analystes.

Le plongeon du titre est un revers pour M. Labriola qui brigue un deuxième mandat et dont la candidature sera soumise à l'assemblée générale des actionnaires en avril.

Le conseil d'administration de TIM avait adopté mercredi soir à l'unanimité le plan stratégique, axé pour la première fois sur la future société de services qui verra le jour après la cession du réseau fixe.

Pour la période 2024-2026, TIM mise sur une hausse moyenne de 3% par an du chiffre d'affaires de cette société issue de la scission avec le réseau qui devrait passer aux mains du fonds d'investissement américain KKR.

L'opérateur italien avait approuvé début novembre l'offre ferme pour son réseau fixe soumise par KKR, associé au gouvernement Meloni, pour un montant pouvant atteindre 22 milliards d'euros.

La cession du réseau, contestée par Vivendi, principal actionnaire de TIM, vise à réduire la lourde dette du groupe, qui s'élève à 25,7 milliards d'euros.

Dans son plan, Telecom Italia prévoit également une augmentation de 8% en moyenne par an de son indicateur phare, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté.

"Dans l'ensemble, les messages" sur l'Ebitda en Italie "sont forts et concentrés en début de période, tandis que la réduction de la dette devra être mieux comprise", ont estimé les analystes d'Equita.

Le groupe prévoit une hausse annuelle de 9% à 10% pour l'Ebitda ajusté en Italie par rapport à 1,9 milliard d'euros pro forma en 2023.

D'autres analystes jugent ces objectifs cependant trop ambitieux, dans un marché de télécommunications réputé très difficile et concurrentiel.

La baisse de l'action survient aussi au lendemain de la publication d'une perte nette de 1,44 milliard d'euros en 2023, sous l'effet de charges non récurrentes de 680 millions d'euros dues à environ 2.500 départs volontaires.

Valeurs associées

0,22 EUR MIL -2,39%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer