1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sénégal : « AmathDansokho était le meilleur d'entre nous »
Le Point26/08/2019 à 06:55

Plusieurs personnalités, dont le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse, la présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Touré, des membres du gouvernement, des députés, ainsi que plusieurs officiels et des officiers de l'armée ont pris part dimanche, à l'hôpital principal de Dakar, à la cérémonie de levée du corps de l'ancien ministre d'État Amath Dansokho. Des membres de la famille et des amis du défunt, des élus ainsi que des représentants d'organisations syndicales, de la société civile et de guides religieux ont aussi participé à cette cérémonie.Un leader historiqueFigure majeure de la vie politique sénégalaise depuis plus de 60 ans, opposant aux présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, Amath Dansokho est décédé vendredi 23 août à Dakar, à 82 ans des suites d'une maladie. Acteur témoin de la vie politique, « Dansokho perd la lutte finale », titre le journal Quotidien. Le Soleil salue un « infatigable combattant de la démocratie ». Le journal revient sur le parcours d'un « homme de conviction et d'une générosité débordante. Un faiseur de rois ». Samedi, toute la presse sénégalaise se faisait l'écho de cet événement douloureux, intervenu quelques semaines après le décès de plusieurs Sénégalaises, comme Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste ou encore Jacques Diouf, l'ancien directeur général du FAO.Les acteurs politiques...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer