Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

RSF porte plainte contre le préfet de police de Paris
Reuters27/11/2020 à 20:02

RSF PORTE PLAINTE CONTRE LE PRÉFET DE POLICE DE PARIS

RSF PORTE PLAINTE CONTRE LE PRÉFET DE POLICE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Reporters sans Frontières (RSF) annonce vendredi avoir porté plainte contre le préfet de police de Paris, Didier Lallement, pour les violences dont plusieurs journalistes disent avoir été victimes lors de la dispersion d'une manifestation de migrants, lundi soir place de la République.

"Le 23 novembre, lors de l'évacuation de migrants qui s'étaient installés place de la République à Paris, plusieurs journalistes et photographes ont fait l'objet de violences injustifiées de la part des forces de l'ordre", écrit l'organisation dans un communiqué.

"Ces violations graves de la liberté d'informer ont conduit RSF à déposer plainte auprès du parquet de Paris et à demander une enquête sur les violences commises notamment contre trois journalistes qui ont été brutalisés, ont subi des coups ou ont été visés par des tirs de grenade", ajoute RSF.

Selon Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, Didier Lallement "est directement responsable des opérations et du comportement des forces de l'ordre à Paris".

"Une enquête permettra de déterminer la réalité des instructions qu'il a données notamment concernant la sécurité des journalistes présents le 23 novembre sur la place de la République", ajoute-t-il.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, a saisi mardi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) après avoir constaté des "comportements graves" de le part de membres des forces de l'ordre, lors de cette évacuation.

Dans son rapport, l'IGPN relève un "manquement par usage disproportionné de la force" à propos du croche-pied d'un commissaire à un migrant et demande des investigations supplémentaires sur le cas d'un journaliste du média Brut, qui dit avoir été frappé à terre par des policiers.

(Jean-Philippe Lefief)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    30 novembre11:18

    jean895...il n'y a pas que ça qui vous dérange...TOUT VS DÉRANGE....relisez vos posts, vous êtes négatif sur TOUT!..et le cloporte dgns777 n'est guère mieux...;-)((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer