1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraites : la réforme délaisse 61 milliards de recettes
Le Point11/12/2019 à 07:40

C'est une forme d'exploit pour le gouvernement : son projet de réforme des retraites est parvenu à fâcher non seulement les syndicats et un large bloc de gauche qui le critiquent dans la rue, mais aussi le très libéral institut économique Molinari, qui dévoile aujourd'hui, pour Contrepoints, une étude au vitriol contre la stratégie choisie par Emmanuel Macron. « On n'a qu'une certitude avec cette réforme, c'est celle d'un appauvrissement global », tranche Cécile Philippe, directrice du think tank.En cause : l'enterrement première classe d'un « pilier essentiel du financement des retraites » qu'implique la mise en place d'un système universel à points. « On fait le choix d'un régime reposant à 100 % sur la répartition, alors même que le taux de natalité n'assure pas le renouvellement des générations, que le chômage est élevé et la croissance faible. » Conclusion ? « On aura tous le même ticket de rationnement ! C'est un combat autour d'une peau de chagrin qui va se réduire inexorablement, puisque notre peau, c'est la démographie. On ne peut rien contre », ajoute Nicolas Marques, coauteur de l'étude, qui invite à « sortir de l'impasse » pour « préparer l'avenir ».Impasse sur l'épargne-retraiteL'institut s'étonne que la réforme, présentée comme systémique, fasse totalement l'impasse sur le rôle joué dans d'autres pays par l'épargne retraite, si peu développée en France. Pour rappel, les encours en épargne...

Lire la suite sur LePoint.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9946587
    10 décembre22:25

    Dans ncp de grandes sociétés, un ou deux niveaux de complements retraite sonr proposés, certains etant même obligatoires au niveau de la branche.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer