Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Résultat net en hausse de 80% au 1S pour Téréos, toujours porté par les cours du sucre
information fournie par Boursorama avec AFP 06/12/2023 à 17:08

Le groupe Tereos, propriétaire de la marque Béghin Say, a encore été porté par les cours du sucre au premier semestre, avec un résultat net en hausse de 80% sur un an, à 239 millions d'euros, a annoncé mercredi l'entreprise dans un communiqué.

( AFP / FRANCOIS NASCIMBENI )

( AFP / FRANCOIS NASCIMBENI )

Le deuxième sucrier mondial a réalisé sur la période un chiffre d'affaires en hausse de 22% à 3,636 milliards d'euros.

Si l'entreprise mentionne bien la hausse des cours du sucre comme l'une des causes de ces bons résultats, le communiqué met en avant "la pertinence des efforts engagés depuis 2021".

Tereos loue notamment son "pilotage des coûts" qui lui permet de "protéger les marges du groupe, en dépit de la pression sur le coût des matières premières et de l'énergie".

Dans le détail, l'Europe, coeur d'activité de Tereos, suit la bonne dynamique globale du groupe avec une hausse du chiffre d'affaires de 22%, mais c'est la division "Sucre et Renouvelables International" qui se montre la plus performante, avec une hausse du chiffre d'affaires de 33%.

Les performances opérationnelles de Tereos lui permettent par ailleurs de réduire sa dette structurelle de manière substantielle, laquelle est passée à 1,147 milliard d'euros, contre près de 1,5 milliard d'euros un an plus tôt.

"Le Comité de direction et les collaborateurs de Tereos sont pleinement mobilisés pour déployer la stratégie fixée avec pérennité et réussir notre transformation industrielle (...). La solidité de notre performance financière atteste que nous sommes sur la bonne voie", s'est réjoui Olivier Leducq, directeur général du groupe, cité dans le communiqué.

Le géant mondial du sucre a traversé de nombreuses turbulences ces dernières années et ces derniers mois, entre crises de gouvernance et annonces de fermetures de sites.

1 commentaire

  • 06 décembre 18:00

    il s'est bien sucré...........sur le dos des consommateurs


Signaler le commentaire

Fermer