Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réfugiés: Paris et Berlin veulent parler d'une même voix lundi

Reuters14/09/2015 à 07:11

LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE SUR LA MÊME LIGNE AVANT LE SOMMET DE L'UE CONSACRÉ AUX MIGRANTS

PARIS (Reuters) - La France et l'Allemagne comptent parler d'une même voix lundi à Bruxelles lors de la réunion des ministres de l'Intérieur de l'Union européenne consacrée à la crise des migrants, a déclaré dimanche le ministère français de l'Intérieur.

Paris et Berlin appuient la création d'un système de répartition contraignant des demandeurs d'asile à travers l'UE, système auquel s'opposent plusieurs pays membres, notamment en Europe centrale.

Selon la présidence française, la chancelière Angela Merkel et le président François Hollande ont eu dimanche soir un entretien téléphonique et partagent "la même évaluation de la situation créée par l'arrivée des réfugiés".

"La France et l'Allemagne préparent ensemble la réunion des ministres de l'Intérieur européens de demain", a-t-on ajouté de même source.

Bernard Cazeneuve et Thomas de Maizière en ont parlé dimanche après-midi, alors que l'Allemagne annonçait le rétablissement provisoire de contrôles à ses frontières avec l'Autriche.

Un communiqué du ministère français rappelle la nécessité d'un "respect scrupuleux" par chaque pays de l'Union européenne des règles de Schengen, qui prévoient l'enregistrement des migrants par les pays de première entrée dans l'UE.

"C'est faute de leur respect que l'Allemagne a décidé d'établir temporairement des contrôles à ses frontières, sans procéder à leur fermeture", souligne-t-il.

Selon une source gouvernementale, le rétablissement des contrôles aux frontières françaises, demandé notamment par le Front national, n'est en revanche pas d'actualité, la France étant sous une pression migratoire bien moindre que l'Allemagne.

La conversation entre Bernard Cazeneuve et Thomas de Maizière "a permis de conforter la position commune franco-allemande" avant le conseil de lundi, précise le ministère.

Les deux ministres ont préparé une communication commune à destination de leurs homologues européens et s'exprimeront ensemble lors du conseil, ajoute-t-il.

Lors de l'émission du Grand rendez-vous Europe 1-Le Monde-iTELE, Bernard Cazeneuve a plaidé pour la mise en place de centres d'accueil et de contrôle aux frontières extérieures de l'espace Schengen face à l'afflux massif de réfugiés, en provenance notamment du Proche-Orient.

"Ce qu'il faut, c'est transformer Schengen pour faire en sorte que (les) contrôles soient possibles", a dit le ministre français de l'Intérieur.

"Il faut surtout qu'aux frontières extérieures de l'UE, il y ait mise en place de centres d'accueil des réfugiés et de contrôle des frontières, ce qu'on appelle les hot spots", a-t-il ajouté. Faute de quoi, "tout ce que nous faisons pour l'accueil des réfugiés ne tiendra pas".

Il a souhaité que la Hongrie, l'Italie et la Grèce, principaux pays d'entrée des réfugiés dans l'UE, acceptent la mise en place de tels "hot spots" sur leur territoire.

(Emmanuel Jarry, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.