1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quand un avocat couche avec la juge d'instruction
Le Point16/09/2016 à 13:45

Effet de manche ou vraie indignation ? La sortie de Me Franck Berton, mercredi devant les assises de l'Hérault, n'est pas passée inaperçue. Le quotidien Midi libre rapporte ce jeudi une étrange passe d'armes lors du procès de Morgan Blouet, accusé du meurtre de Julien Portale pendant la féria de Béziers en 2012. Au troisième jour du procès, le témoin principal de l'affaire est appelé à la barre. D'abord mis en examen, il avait finalement été placé sous le statut de témoin assisté par la juge d'instruction, avant de bénéficier d'un non-lieu.

Mercredi, le témoin a longuement été interrogé par les avocats de la défense, Mes Berton et Abratkievicz. Jusqu'à ce que Me Franck Berton dise soudainement son ras-le-bol et provoque le malaise dans la salle : « C'est une procédure scandaleuse ! Quand j'arrive dans le dossier, je découvre que la juge a des relations sexuelles avec son avocat (celui du témoin, NDLR) ! Mais c'est quoi cette justice ? » D'après Midi libre, c'est le juge d'instruction qui lui a succédé qui aurait saisi lors de ses investigations un courrier mettant en lumière l'existence de cette relation intime...

Des insinuations qui ne sont pas du goût de l'avocat général. Toujours selon le quotidien régional, ce dernier a fortement réagi à l'audience : « Face à ces boules puantes qu'on lance dans cette salle, ne comptez pas sur moi pour m'engager sur la voie de la saloperie ! Les ragots,...

Lire la suite sur Le Point.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • serval02
    16 septembre14:59

    Comme le disait Coluche...Il y a des avocats qui connaissent la loi...Et les autres les juges...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer