1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Primaire de la gauche : et si c'était Arnaud Montebourg ?
Le Point08/12/2016 à 06:23

Il n'est plus l'avocat volcanique qui enflammait les foules, combattait les paradis fiscaux, militait pour une VIe République, tentait de traîner le président Chirac devant la Haute Cour de justice ou vendait le « fabriqué en France » en marinière. Depuis trois mois, les Français découvrent une nouvelle cuvée montebourgeoise : un candidat sobre, un idéologue qui veut « libérer les Français » des « oligénarques » (une contraction d'oligarques et d'énarques). Mais, surtout, un ancien ministre sur le retour qui semble n'avoir toujours pas digéré son éviction du gouvernement par Manuel Valls après avoir favorisé l'accession de ce dernier à Matignon. Ses années passées dans le privé auraient-elles éteint sa flamme ? Ou s'agit-il d'une stratégie pour emporter la primaire ?

Selon les dernières études d'opinion, Montebourg apparaît aujourd'hui comme le principal challenger de l'ancien Premier ministre : il serait largement devancé au premier tour, mais ferait jeu égal avec lui au second. Il adopte donc face à Valls la position d'Alain Juppé contre Nicolas Sarkozy : celle du candidat « anti ». Plutôt que se démarquer par des intuitions tapageuses, il préfère se présenter comme le porteur de « la réconciliation des gauches ». Et insister sur le côté clivant de son adversaire, ce « théoricien des gauches irréconciliables » qui les a « divisées » avec la déchéance...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer